Bon, si on se penche sur ce début d'année on peut difficilement dire que 2009 démarre avec le sourire. Une guerre, une crise économique, des licenciements à la pelle, le gaz qui n'arrive plus dans certaines chaudières européennes, sans oublier le froid!( Cela dit, c'est un peu normal nous sommes quand même en hiver).Dans ces conditions, le minimum que l'on peut espérer, c'est que cela aille mieux trés vite. Il est vrai que l'on part de tellement bas, que cela ne peut que s'améliorer aux cours des mois à venir. Bonne année quant même!

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.