[scald=27793:sdl_editor_representation]OSLO (Reuters) - La police norvégienne a déclaré samedi que l'auteur présumé des attaques meurtrières à Oslo et sur l'île voisine d'Utoya s'était longuement expliqué face aux enquêteurs qui l'ont interrogé la veille pendant dix heures.

"Anders Breivik a apporté toutes les explications et est tout à fait disposé à évoquer les événements du 22 juillet", a déclaré lors d'une conférence de presse le conseiller juridique de la police d'Oslo, Paal-Fredrik Hjort Kraby.

Ce dernier a cependant refusé de confirmer des informations émanant de médias selon lesquelles le jeune homme, proche de l'extrême droite chrétienne, aurait envisagé d'attaquer le palais royal et le siège du Parti travailliste au pouvoir.

Selon le journal Verdens Gang, Anders Breivik songeait à prendre pour cibles le palais royal et le QG du Parti travailliste, en plus de l'attentat à la bombe qui a dévasté le quartier des ministères de la capitale et la tuerie d'Utoya qui ont fait au total 77 morts.

Le service de sécurité de la police norvégienne pense que le jeune homme a probablement agi seul, jetant le doute sur ses propres affirmations selon lesquelles il appartiendrait à un mystérieux groupe, les "Templiers", disposant de deux autres cellules dans le pays et d'autres à l'étranger.

Terje Solsvik; Jean-Loup Fiévet pour le service français

Mots-clés:

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.