la sncf et rff devant la justice en septembre pour l'accident de brétigny-sur-orge
la sncf et rff devant la justice en septembre pour l'accident de brétigny-sur-orge © reuters

Le 12 juillet 2013, le déraillement d'un train faisait sept morts et des dizaines de blessés dans cette ville de banlieue parisienne. Deux ans plus tard, la cérémonie d'hommage était organisée, avec la Garde des Sceaux, Christiane Taubira, et le secrétaire d'Etat aux Transports, Alain Vidalies. C'est aussi l'occasion pour les proches des victimes de réclamer, encore, une enquête plus rapide.

Depuis deux ans, la SNCF a été mise en examen pour plusieurs irrégularités sur ses structures. Elles auraient entraîné le déraillement de ce train Paris-Limoges, l'un des plus graves accidents ferroviaires en France. Mais les victimes déplorent une lenteur terrible dans ce dossier et un manque de moyens. Les juges d'instruction eux-mêmes ont dénoncé ces difficultés il y a quelques semaines.

Me Philippe Clerc défend quatre victimes blessées dans le déraillement.

L'accident de Bretigny
L'accident de Bretigny © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.