Plus de doute, le variant anglais est majoritaire en France : il représente près de 65% des nouveaux cas en France, d'après les dernières données de Santé publique France. Les souches brésilienne et sud-africaine confondues représente 5% des nouveaux cas. Voici le détail, département par département.

Découvrez nos carte des variants en France.
Découvrez nos carte des variants en France. © Radio France / X. D.

Où en est la circulation des variants ? Lundi, Santé publique France a dévoilé les chiffres détaillés de la propagation de ces différentes souches du Sars-Cov-2, département par département. C'est la première fois que nous disposons, à un tel degré de précision, de la proportion des variants sur le territoire. Elles ont été publiées sur le portail de données ouvertes du gouvernement et proviennent du "criblage" (technique qui permet de détecter tel ou tel variant) des tests positifs. En métropole, en moyenne, 55% des tests effectués sont criblés

Variant anglais : plus de 65 % des nouveaux cas

Le variant 20I/501Y.V1, dit "variant anglais" est aujourd'hui largement majoritaire et représente actuellement plus de 65 % des nouveaux cas en France, d'après les dernières données consolidées disponibles, à savoir sur la semaine glissante du 27 février au 5 mars. 

Il est réparti de façon inégale sur le territoire mais est toutefois majoritaire dans plus de 80 départements, et dépasse les 80 % dans trois départements, à savoir la Corse-du-Sud, l'Aube et les Alpes-Maritimes. L'Aube fait d'ailleurs partie des trois départements désormais placés sous surveillance par le gouvernement. 

Variants brésilien et sud-africain : 5 % des tests positifs criblés

Les deux autres souches mutantes présentes en France circulent toutefois beaucoup moins. À l'échelle du pays, les variants brésilien et sud-africain représentent 5% des criblages de tests PCR positifs. Elles sont mélangées dans ces données publiques en raison de certains paramètres communs recherchés au criblage. 

En métropole, la Moselle (et ses voisins de la Meurthe-et-Moselle et des Vosges) est le département où les variants 20H/501Y,V2 et 20J/501Y,V3 circulent le plus. Outre-mer, à Mayotte et La Réunion, deux territoires à proximité de l'Afrique du Sud, ce taux dépasse les 35 %.