À Paris, la RATP teste une application, "Sam", qui permet d'alerter les usagers de l'approche d'un bus ou d'un tram. Elle est destinée aux utilisateurs de smartphones et de casques sonores : en cas de danger, une alerte visuelle ou sonore apparaît ou retentit via le téléphone.

Un autobus de la RATP. Image d'illustration.
Un autobus de la RATP. Image d'illustration. © AFP / Jean-Pierre Muller

Elle s’appelle "Sam". Alors, non, il n'est pas question d'alcool et de "celui qui ne boit pas" même si cette nouvelle application, lancée par la RATP, touche de près à la sécurité routière. En réalité, ce nouvel outil va permettre aux usagers qui ont l'habitude de s'isoler avec un casque sur les oreilles et qui ont les yeux rivés sur leurs smartphones d'être alertés, sur leurs téléphones. 

L'appli est testée jusqu'à la fin du mois de novembre sur deux lignes de bus du Val-de-Marne et n'est disponible que sur le système Android. Comment ça marche ? Dès que le chauffeur klaxonne, l'utilisateur reçoit une alerte, sonore ou visuelle, qui l'avertit immédiatement. 

Lancée à la demande des chauffeurs

La RATP a lancé cette application à la demande de ses chauffeurs qui se plaignent des piétons scotchés à leur smartphone, beaucoup moins attentifs donc. Ils sont effectivement de plus en plus nombreux ces dernières années. "J'appelle ça des zombies, j'en fais partie" assume Samir, qui utilise les transports en commun tous les jours et qui ne quitte jamais ses écouteurs et son smartphone. "On ne voit plus ce qu'il se passe autour, donc il arrive de se faire bousculer et ça, c'est le moins grave. Le plus grave, c'est se faire renverser ou pire. Si vous rajoutez à ça les voitures électriques, on n'est pas sortis de l'auberge". 

On a constaté une augmentation du nombre d'accidents impliquant des bus et tramways avec des piétons. Dans la majorité des cas, le piéton utilisait son smartphone.

Plus d'accidents entre bus, trams et piétons, très souvent le piéton avec un smartphone entre les mains, voilà ce qui a poussé les chauffeurs et la RATP à réagir. D'autant plus que les véhicules utilisés ont de plus en plus tendance a être silencieux, encore plus lorsqu'il s'agit de bus électriques. "Les voitures particulières aussi se mettent à l'électrique et deviennent silencieuses, donc tout le bruit qui jusqu'ici nous rappelait à l'ordre est en train de disparaître" explique Benjamin Charles est l'un des créateur de l'application qui juge nécessaire ce "rappel" activé en cas de danger. 

►► À VOUS DE TESTER | Tester l'application en la téléchargeant sur le Google Play Store

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.