La France, qui arrive derrière la Chine et l'Italie. Et ce produit de luxe, qui passe parfois sous la barre des 10 euros les 15 grammes, est en voie de se démocratiser.

La France troisième pays producteur de caviar au monde
La France troisième pays producteur de caviar au monde © Maxppp / Jean-Blaise Hall/AltoPress

C'est le produit de luxe par excellence : le caviar va-t-il se démocratiser comme le saumon fumé dans les années 70 ? Il s'agit désormais d’œufs d'esturgeons d'élevage qui peuvent être produits en plus grosse quantité ce qui fait baisser les prix. Car la commercialisation d’œufs d'esturgeons sauvages de la Caspienne est interdite en Europe depuis 2006. Et en 2011, c'est la production d'œufs d'esturgeons sauvages mondiale qui est interdite, l'espèce étant menacée en raison de la sur-pêche.

Peloton de tête : Chine, Italie, France

L'Italie s'est lancée très tôt dans l'aquaculture, et a pu très vite s'imposer sur le marché mondial lorsque la production a basculé de l'esturgeon sauvage à l'esturgeon d'élevage. L'Italie est devenue premier producteur au monde, suivie par la France. Oui ! la France produit du caviar, en grande quantité, dans le Sud-Ouest.

Mais très vite, les Chinois se sont imposés. Ils ont même fait venir des Français pour travailler dans leurs usines de pisciculture. Les Chinois ont mis les bouchées doubles et ont très vite supplanté les Italiens. le trio de tête aujourd'hui : Chine, Italie, France. Suivent l'Uruguay, la Bulgarie, l’Espagne, Israël et depuis 2013 Dubaï. Autrement dit, contrairement aux croyances, la Russie et l'Iran ne sont plus les producteurs numéro un de caviar.

D'ailleurs, le pays d'origine importe peu quant à la qualité du caviar, car le produit diffère d'un producteur à l'autre.

Toujours un produit de luxe

85% des Français interrogés récemment par l'institut Ipsos pour Lidl, affirment n'avoir jamais acheté de caviar. La plupart du temps car ils estiment que c'est trop cher. Pourtant, aujourd'hui, la grande distribution vend de plus en plus de caviar. Et il faut reconnaître que les célèbres œufs d'esturgeons issus parfois des mêmes élevages ont bel et bien fait leur entrée dans la grande distribution, où ils sont vendus trois à quatre fois moins cher que dans les épiceries fines.

La différence est flagrante : autour de 35 euros les 30 grammes en grande distribution contre 135 euros en boutique de luxe.

Ce qui n'attristera pas les Russes et les Américains, qui sont les plus gros consommateurs de caviar. devant les Français, en troisième position. Mais pour le moment, on ne peut pas parler de démocratisation mais de tentative de rendre abordable un produit que 54% des Français n'ont jamais goûté...

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.