un retour de la publicité après 20h sur france télévisions pas exclu
un retour de la publicité après 20h sur france télévisions pas exclu © reuters

C'est dans un climat tendu que France télévisions a ouvert ce jeudi son CCE (comité central d'entreprise). Alors qu'une partie des salariés est en grève, la direction doit donner des détails sur la future chaîne publique.

En cinq ans d'existence, c'est la première fois que le site d'information Francetv info est paralysé par une grève. Pas de live ce jeudi, ni d'articles, la quarantaine de journalistes a stoppé le travail.Pourquoi? les journalistes en grève s'expliquent dans cette lettre ouverte.Les salariés de Francetv Info y expriment leurs craintes par rapport au plan Info 2015 , au projet de fusion des rédactions de France 2 et de France 3Mais surtout, ils s'inquiètent au sujet de la futurechaîne d'information publique .Une chaîne lancée par France télévisions, Radio France, France Médias Monde et l'INA, qui s'appellerait France Info.

"Nous craignons une confusion avec la radio"

Avec qui travaillerons-nous ? Comment ? Avec quels moyens ? Et avec quel résultat sur ce que nous proposerons à nos lecteurs ? Derrière le regroupement d’une radio, d’une chaîne d’info en continu et d’un site, c’est la pluralité de l’information du service public qui est menacée.

Camille Caldini, journaliste à Francetv Info

Ce nom là ne peut pas incarner une offre commune car il a déjà une identité trop propre

Des questions auxquelles doit répondre la direction à l'issue du CCE.CCE qui marque la fin des consultations avec les représentants du personnel et les syndicats.

Pas de perturbations sur les antennes

Sur les antennes, pas de perturbation. Les journaux télévisés n'ont pas été impactés par la grève.Pourtant, les journalistes de Francetv Info ne sont pas les seuls à s'opposer au choix du nom France Info.Dans le cadre d’une consultation menée par lesSociétés de journalistes auprès de 627 journalistes de France 2, France 3 et francetv info, organisée sous forme de vote électronique et anonyme (du 31 mars au 4 avril), sur l’adoption du nom France Info pour la future chaîne publique d’information, 270 journalistes ont voté « non » tandis que 11 ont répondu « oui ».

Ce qu'on sait dejà sur la future chaîne publique

Elle doit commencer à diffuser le 1er septembre. 160 personnes seront dédiées à cette nouvelle chaîne de télévision. Ces effectifs seront réunis d'abord par redéploiement interne au sein de France Télévisions, et éventuellement par embauches externes. En plus de Radio France, France 24 et l'INA devraient apporter une contribution. La chaîne d'information publique, qui ne diffusera pas de publicité, mettra l'accent sur "le décryptage et la pédagogie " plutôt que sur l'info "de sensation et d'émotion " explique Germain Dagognet, en charge du projet à France Télévisions.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.