Cent cinquante mots font leur entrée dans la nouvelle édition du Petit Larousse. Marqués par l'écologie, les nouvelles technologies ou la parité, ces nouveaux mots sont les reflets de notre époque.

150 nouveaux mots font leur apparition dans le Larousse 2020
150 nouveaux mots font leur apparition dans le Larousse 2020 © AFP / ERIC FEFERBERG

Le dictionnaire du Petit Larousse 2020, fort de 63 500 mots, inclut cette fois cent cinquante nouveaux vocables d'une langue française en perpétuelle évolution. Ces définitions inédites sont le résultat d'un tri soigneux fait parmi près d'un millier de mots utilisés régulièrement au travers de plusieurs supports différents (médias, publicité ou internet). Sauvegarde de l'environnement, place des femmes, nouvelles technologies : les nouveaux mots sont indéniablement marqués par les thèmes de société du moment. Le magazine L'Express en a révélé une partie en avant-première, alors que le dictionnaire, lui, doit paraître le 21 mai prochain.

L'environnement

La question écologique resurgit au travers de l'antispécisme ("Vision du monde qui récuse, par opposition au spécisme, la notion de hiérarchie entre les espèces animales et, partie, la supériorité de l'être humain sur les animaux"), la dédiésélisation ("Ensemble des actions visant à réduire la proportion de véhicules fonctionnant au diesel dans le parc automobile") le bioplastique ("plastique biodégradable"), ou le locavorisme ("Mouvement prônant de ne consommer que des fruits et des légumes locaux et de saison, afin de contribuer au développement durable"), ou le survivalisme ("Mode de vie d'une personne ou d'un groupe de personnes qui se préparent à la survenue, à plus ou moins longue échéance, d'une catastrophe (nucléaire, écologique, économique, etc.) à l'échelle locale ou mondiale").

Le monde numérique

Les nouvelles technologiques numériques apparaissent au travers de mots comme cryptomonnaie ("Monnaies virtuelles, sans valeurs fiduciaires, ni émises ou garanties par une banque centrale, ni par une institution de crédit ou monétaire"), ou datacratie ("Gouvernance par les données numériques personnelles, administratives, commerciales, etc."). 

Leur déclinaison, dans le monde du travail, est tout aussi présente avec hackaton ("Processus créatif, très utilisé dans le domaine de l'innovation numérique, qui consiste à faire travailler ensemble et sans interruption des volontaires sur une durée de vingt-quatre à quarante-huit heures environ, dans le but de faire émerger des idées novatrices"), slasheur ("Personne, généralement issue de la génération Y, qui exerce plusieurs emplois et/ou activités à la fois"), ubériser "(Rendre obsolète un modèle économique existant, via notamment l'utilisation de plateformes numériques") et aussi bore-out ("Syndrome d'épuisement professionnel dû à l'ennui provoqué par le manque de travail ou l'absence de tâches intéressantes à effectuer").

Les maux de l'époque

Apatridie ("Absence de nationalité légale") fait également écho à la crise migratoire, bigorexie ("Addiction caractérisée par un besoin irrépressible de pratiquer intensivement une activité sportive, malgré le risque de blessure ou d'épuisement et parfois, même, aux dépens de sa vie professionnelle et familiale") à la recherche de la beauté/santé à tout prix, ou encore le fameux charge mentale ("Désigne le poids psychologique que fait peser - plus particulièrement sur les femmes - la gestion des tâches domestiques et éducatives, engendrant une fatigue physique et, surtout, psychique") qui a semé le trouble dans les discussions de couple ces derniers mois.

Jolie francophonie

Quelques pépites sont également présentes au rayon francophonie de cette nouvelle édition notamment, chez nos amis Québécois, le joli divulgâcher ("Révéler prématurément un élément clé d'une intrigue") que les fans de Game of Thrones pourront employer avant même la diffusion de l'ultime épisode de la série, au risque de traiter de nounoune ("Un peu niais, nunuche") ceux qui oseront leur raconter la fin. Ce qui vaudra bien, accordons-le, un bon emportiérage ("Action de percuter un cycliste en ouvrant sans précaution une portière automobile").

De nouvelles personnalités... en majorité masculines

Enfin, la nouvelle édition de ce dictionnaire Larousse fait également entrer cinquante nouvelles notices de personnalités, toutes issues d'univers différents, du trio comique Les Inconnus en passant par le navigateur Franck Cammas ou la philosophe Barbara Cassin, qui entrera à l'Académie Française à l'automne. Cette dernière est également la marraine de cette édition 2020 du dictionnaire, peut-être aussi pour compenser le fait que 31 des 50 nouvelles personnalités citées dans l'ouvrage sont des hommes.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.