Près de 400 personnes âgées isolées ont été accueillies dans la célèbre guinguette Chez Gégène, à l'initiative du Secours Populaire. Le succès a été au rendez-vous.

Ambiance et convivialité Chez Gégène, lieu symbolique qui a accueilli jeudi le Banquet des Cheveux Blancs, à l'initiative du Secours Populaire.
Ambiance et convivialité Chez Gégène, lieu symbolique qui a accueilli jeudi le Banquet des Cheveux Blancs, à l'initiative du Secours Populaire. © Radio France / Laura Lavenne

Un Français sur deux ne part pas en vacances. Le plus souvent, il s’agit de personnes âgées. Alors pour rompre avec l’isolement dont elles sont victimes, le Secours Populaire leur permet de s’évader d’un quotidien parfois difficile.

400 seniors isolés de toute l'Ile-de-France ont participé jeudi au Banquet des Cheveux Blancs. Après une croisière sur la Marne, ils ont fait halte, le temps d'un déjeuner dansant, chez Gégène l'une des célèbres guinguettes de Joinville-Le Pont. L'initiative est organisée chaque année par le Secours Populaire, l'occasion de lutter contre l'isolement des personnes âgées.

80 000 bénévoles et un million de membres

"Le Secours Populaire s’occupe des personnes âgées toute l’année. L’année dernière, nous nous sommes occupés de trois millions de personnes", dénombre Julien Lauprêtre, 91 ans et président du Secours populaire français depuis 1985. Car le Secours Populaire, c’est 80 000 bénévoles et un million de membres.

Alors si Julien Laupêtre regrette "une société coupée en deux, avec la montée de la violence et des idées racistes", il se réjouit en revanche de celle "de la solidarité. Jamais on n’a eu autant de restaurateurs qui se sont proposés pour offrir des plats au Secours populaire. Jamais on n’a eu autant de coiffeurs, de médecins… L’esprit de solidarité doit se développer. Cela ne règle pas tout, mais quel réconfort ça fait pour les personnes qui en ont besoin".

Chez Gégène, guinguette emblématique

La célèbre guinguette de Joinville-le-Pont était pleine à craquer jeudi.
La célèbre guinguette de Joinville-le-Pont était pleine à craquer jeudi. © Radio France / Laura Lavenne

Et le réconfort, elles l’ont trouvé Chez Gégène, célèbre guinguette de Joinville-le-Pont, qui accueille le Banquet des Cheveux Blancs depuis maintenant dix ans. Chapeau de paille vissé sur la tête, Nicolas et son amie Lydia apprécient cette "très bonne initiative. Ça remonte un peu le moral du troisième âge. Il y a des hauts et des bas, ça fait changer un peu les idées pour une journée ! On a bien profité de la traversée de la Seine." Place, alors, à l’apéritif, au repas - terrine aux deux saumons, suprême de volaille en fricassé et duo de pomme d’amour en dessert - et à la danse. "Ça change du quotidien, se réjouit Lydia. C’est convivial, il y a de l’ambiance et on se sent moins seul."

Bernard, lui, travaille Chez Gégène depuis une vingtaine d’années : "Nos relations avec le Secours Populaire sont excellentes. Cela fait toujours plaisir de voir naître un sourire sur le visage de gens qui n’ont pas toujours une vie facile. Notre métier, c’est de donner du plaisir et de la joie." Le prix de la journée est calculé en fonction des situations de chacun. De 50 centimes à deux, voire trois euros.

Mais Julien Laupêtre tient à le rappeler, le Secours Populaire "ce n’est pas seulement les personnes âgées. Mercredi prochain (le 23), nous organisons la Journée des Oubliés des Vacances avec plus de 5 000 petits parisiens qui vont se retrouver sur la plage à Deauville. Il n’y a pas de générations plus favorisées que d’autres. On aide tous les gens qui sont dans le besoin."

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.