Un quart des SDF travaillent, selon l'Insee
Un quart des SDF travaillent, selon l'Insee © MaxPPP / Nicolas Vallauri

Un homme sans domicile fixe de 28 ans a été retrouvé inanimé à Douai, un autre SDF est mort dimanche soir à Paris, un troisième homme de 46 ans est décédé dans les Alpes-maritimes, deux autres sans-abri sont mortys dans l'incendie d'un squat.

L'homme mort à Douai avait été retrouvé samedi matin dans l'entrée d'un établissement scolaire de la ville, selon le quotidien régional La Voix du Nord. L'homme a été réanimé sur place par les secours mais il est décédé plus tard à l'hôpital. Le département du Nord était placé en vigilance orange au cours du week-end, alors que les températures chutaient fortement.

Ce jeune SDF "s'était vu proposer à plusieurs reprises des prises en charge, notamment par les maraudes, mais il a toujours décliné", explique Serge Boulanger, directeur de cabinet du préfet de la région Nord-Pas-de-Calais, qui ajoute :

C'était un choix légitime mais il se mettait en danger. [...] 36 personnes sont actuellement accueillies et il y a encore de la marge. Le plan hivernal répond aujourd'hui parfaitement à la demande.

(Propos recueillis par France Bleu Nord)

Un autre sans-abri est mort dimanche soir, "manifestement" en raison du froid, dans le XIIème arrondissement de Paris. Deux personnes sans domicile fixe ont péri mardi matin dans l'incendie d'un squat à Brie-Comte-Robert (Seine-et-Marne) dans lequel ils s'étaient réfugiés à cause du froid et où ils ont vraisemblablement tenté de faire un feu.

Les circonstances du drame, Mathilde Dehimi est sur place

Le niveau 1 du plan Grand Froid déclenché dans le Nord

Dimanche, plusieurs villes de France comme Paris, Lyon, Calais ou Poitiers ont augmenté leurs capacités d'hébergement des sans domicile fixe, les plus exposés à la vague de froid qui s'est abattue sur le pays.

La préfecture du Nord a déclenché le 1er décembre le niveau 1 du plan grand froid, qui prévoit 300 places d'hébergement d'urgence en plus des 11.600 existantes tout au long de l'année. Dans le département voisin du Pas-de-Calais, le préfet a décidé lundi de maintenir le niveau 2 du plan Grand Froid déclenché vendredi, alors que les prévisions météorologiques annonçaient des températures ressenties négatives pour les prochains jours.

Le plan grand froid
Le plan grand froid © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.