Le brevet des collèges
Le brevet des collèges © PHOTOPQR/L'ALSACE/ Darek Szuster / PHOTOPQR/L'ALSACE/ Darek Szuster

Après s'être attiré les foudres des professeurs de latin, de grec et d'allemand, la réforme du collège et ses nouveaux programmes inquiètent aussi les professeurs d'histoire.Le Conseil supérieur des programmes souhaite en effet faire l'impasse sur des chapitres jugés trop "encyclopédiques" et "chronophages", comme l'Empire byzantin et la chretienté médiévale.

Les nouveaux programmes sont étroitement liés à la réforme du collège. Puisque cette dernière prévoit de nouveaux enseignements interdisciplinaires, il faudra forcément libérer du temps d'enseignement. Pour ce faire, le Conseil supérieur des programmes demande aux profs d'aller plus vite sur certains chapitres. Hubert Tison, secrétaire général de l'Association des professeurs d'histoire-géographie :

Nous avons un programme allégé qui prévoit des questions obligatoires et des questions facultatives. Par exemple, l'Europe des Lumières : ce sont quand même de grands philosophes, c'est l'encyclopédie de Diderot, c'est Rousseau... Négliger ce chapitre revient à amputer la culture des élèves.

► ► ► ALLER PLUS LOIN | Réforme du collège : vers plus d'autonomie

Un argument balayé parDenis Paget, membre du Conseil supérieur des programmes :

Il faut savoir ce que l'on veut, on nous dit tout le temps que les programmes sont trop lourds, donc il y aura des points de passage obligés et des questions au choix. C'est le professeur qui choisira, en fonction de l'intérêt des élèves et de la logique même de son cours, de traiter une question plutôt qu'une autre. Cela permettra de dégager plus de temps pour enseigner l'histoire de manière plus active et intelligente.

Le texte sera bientôt entre les mains des professeurs. À partir du 11 mai et pendant un mois, ils pourront donner leur avis et suggérer des modifications. Seront-ils entendus ? Le ministère l'Éducation nationale aura le dernier mot.

► ► ► LIRE AUSSI | Rentrée 2016 : des pistes et des questions

La réforme du collège
La réforme du collège © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.