Dans l'usine Playmobil à Malte
Dans l'usine Playmobil à Malte © REUTERS/Darrin Zammit Lupi / REUTERS/Darrin Zammit Lupi

REPORTAGE - Les jouets Playmobil fêtent leurs 40 ans. Comme tous les ans, ils font partie des jouets les plus demandés en France devant Lego. Secrets de fabrication et visite des usines Playmobil, près de Nüremberg en Allemagne.

Des entrepôts à perte de vue et à l’intérieur, des robots par centaines qui débitent jusqu’à 10 millions de pièces par jour . Objets, accessoires, tous les éléments Playmobil sont fabriqués ici, sauf les figurines produites sur un autre site, à Malte. Les matières premières : des granules en plastique qui sont ensuite chauffées, fondues, puis mélangées à de la couleur.

Chez Playmobil, c’est le royaume du plastique. Depuis 40 ans, la matière n’a pas changé. La fabrication s’est en grande partie automatisée même si 1 500 employés travaillent encore dans cette usine. Alors que la plupart des fabricants de jouets ont délocalisé en Chine, Playmobil a fait le choix de maintenir son activité en Europe . Le directeur technique du site, Robert Benker :

Fabriquer les Playmobil en Asie ne serait pas forcément moins coûteux pour nous. Ici, nous avons l’avantage d’être à proximité de nos marchés européens ce qui nous rend plus flexibles. Nous pouvons réagir plus vite, plus facilement à la demande. Les routes à parcourir sont moins longues et l’automatisation nous permet de moins subir la concurrence des salaires asiatiques.

Chaque jour, ce sont 65 000 boîtes de Playmobil qui quittent les entrepôts de Dietenhofen, à destination de toute l’Europe.

Le reportage de Cyril Sauvageot, l'envoyé spécial permanent de Radio France en Allemagne

_Photos de l'usine Playmobill à Malte / Reuters - Darrin Zammit Lupi_
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.