suicide
suicide © CC ashley rose,

ll y a en France, une tentative de suicide toutes les quatre minutes. C'est la troisième cause de mortalité derrière les cancers et les maladies cardio-vasculaires. Pour prévenir la récidive, le CHRU de Lille mène une expérimentation unique en France : une équipe médicale reste en lien avec la personne qui a tenté de mettre fin à ses jours.

Quand une tentative de suicide a eu lieu, il y a récidive dans 40% des cas, le plus souvent dans les six mois ou l'année.

Le CHRU de Lille - une des régions les plus touchées - pilote depuis quelques jours le dispositif Vigilans, une expérimentation unique en France, menée depuis dans le Nord Pas-de-Calais sur environ 75% du territoire.

Le principe c'est qu'une équipe médicale reste en lien avec la personne qui a tenté de mettre fin à ses jours.

Une équipe basée à Lille, dans les locaux du SAMU où s'est rendueAnne-Claire Gauchard .

En fonction des résultats, l'expérience pourrait être reconduite et généralisée à toute la France.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.