Seulement 3% des hommes prennent un congé parental
Seulement 3% des hommes prennent un congé parental © BEP/OUEST-FRANCE

La ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem a fixé à 2025 l'échéance pour l'égalité des femmes et des hommes, en présentant cette après midi devant le Sénat son projet de loi visant à combattre les inégalités persistantes.

Comment combattre efficacement les inégalités entre hommes et femmes ? En commençant par des choses symboliques, répond la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem. Elle a décidé de s’attaquer au congé parental, pris trop souvent par les femmes.

La loi a commencé à être examinée cet après-midi en première lecture, au Sénat.

Pris à 97% par les femmes

Cette réforme du congé parental vise à inciter davantage d'hommes à le prendre. Actuellement, le congé parental est pris à 97% par les femmes.

A partir du 1er juillet 2014, les parents d'un seul enfant, qui ont aujourd'hui droit à six mois de congé, pourront prendre six mois de plus à condition que ce soit le second parent qui en bénéficie.

A partir de deux enfants, la durée du congé restera de trois ans à condition que six mois soient pris par le second parent, sinon elle sera raccourcie à deux ans et demi.

Selon un sondage IFOP publié ce matin, 89% des personnes voient d'un bon œil le fait de mieux partager ce congé. Mais en réalité, c'est plus compliqué.

A ECOUTER : > L’avis de Brigitte Gresy, secrétaire général du Conseil Supérieur de l'Egalité Professionnelle au micro d'Hélène Chevallier.

Inciter les hommes

Le gouvernement escompte que le nombre d'hommes en congé parental passera de 18.000 actuellement à 100.000 d'ici la fin du quinquennat.

A ECOUTER : > Les explications de Hélène Chevallier

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.