Démarrée en 2008, l'initiative Prioriterre s'étend à 11 autres pays européens. En France, il ne reste plus qu'à inclure la Bretagne, la la Corse et certains Dom Tom.

Famille et économie d'énergie
Famille et économie d'énergie © Getty / Juice Images Ltd

COP21 : Angelica et Maximilien réussissent à baisser leur consommation de 27% en un an

Angelica et Maximilien s'étaient lancés dans l'aventure et avaient fait mieux que la moyenne en suivant les conseils de "Prioriterre", l’ONG organisatrice du concours, et en ajoutant quelques "trucs" personnels.

Prioriterre et ledéfi Familles à Energie Positive© démontrent que des petits gestes peuvent changer la donne pour les familles.

Avec de meilleurs réglages, en fermant les radiateurs, les couvercles, en éteignant les multiprises ou en posant mitigeurs.

Des équipes d’une dizaine de foyers se regroupent pour représenter leur village, leur quartier ou leur entreprise.

Chaque équipe fait le pari d’atteindre 8 % d’économies d’énergie par rapport à l’hiver précédant le défi.

COP22: plus de participants, plus de pays concernés

Démarrée en 2008, l'initiative Prioriterre s'étend à 11 autres pays européens.

En France, 8000 familles concourent. Il ne reste plus qu'à inclure des régions comme la Bretagne, la Corse et certains Dom Tom.

Les candidats font en moyenne 13% d’économie dès la première participation.

Cet automne, un appel à volontaires est lancé et Energie Positive espère 1000 inscriptions d'ici au 15 novembre.

25% des participants reviennent dans le défi. Les records s'élèvent à 50% d’économie d’énergie, sur des cas particuliers ; soit des gens très précaires pour lesquels il était facile de changer de comportement, soit d'autres cas exceptionnels.

Quand le défi dépense 1 euro d'organisation, il permet de faire économiser 2 euros sur une facture d'énergie.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.