France Inter a eu accès au nouveau protocole sanitaire à appliquer au sein des entreprises pour la troisième phase du déconfinement. Principale mesure : l'espace obligatoire entre deux salariés passe de 4 mètres carrés à un mètre.

Le protocole sanitaire au sein des entreprises est assoupli par le gouvernement.
Le protocole sanitaire au sein des entreprises est assoupli par le gouvernement. © AFP / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN

Quelles règles appliquer au sein des entreprises pour éviter une propagation et une reprise de l'épidémie de Covid-19 ? France Inter a eu accès au nouveau protocole national de déconfinement pour les entreprises. Principales mesures : la règle des 4 mètres carrés entre chaque salarié est assouplie, et passe à un mètre. Et s'il n'est pas possible de respecter cet espace, le masque est obligatoire.

Respecter une distance physique d'au moins un mètre

C'est donc la principale mesure de ce nouveau protocole : l'espace de 4 mètres carrés entre les salariés n'est plus obligatoire. La nouvelle règle, inscrite dans le protocole, c'est de maintenir a minima un mètre de distance entre deux personnes.

Porter obligatoirement le masque si distance d'un mètre impossible

Et, si risque de rupture de distance physique, la protocole impose de "faire porter systématiquement un masque grand public (ou un masque à usage médical pour les personnes à risque de forme grave de Covid-19) par les salariés."

"Le port du masque grand public conforme (préconisations Afnor) et correctement porté par le salarié est obligatoire, dès lors que la distanciation d’un mètre avec d’autres salariés, avec un / des client(s) ou avec toute autre personne intervenant sur le lieu de travail n’est pas effective ou est susceptible de ne plus l’être", précise le protocole.

Mettre en place des dispositifs de protection dans les espaces rapprochés

Le protocole préconise aussi pour les entreprises de mettre en place des dispositifs de protection si nécessaire, dans les espaces rapprochés ne permettant pas de respecter une distance physique suffisante (des postes côte à côte ou face à face, par exemple). Cela peut se faire, notamment, à l'aide d'un écran transparent. 

Nettoyer l'espace et les postes de travail

Il faut aérer régulièrement (toutes les 3 heures) les pièces fermées, pendant quinze minutes, indique le protocole du gouvernement, ou s’assurer d’un apport d’air neuf par le système de ventilation. Il convient aussi de nettoyer régulièrement avec un produit actif sur le virus les objets manipulés et les surfaces, y compris les sanitaires.

Enfin, il est préconisé d'éliminer les déchets susceptibles d’être contaminés dans des poubelles à ouverture non manuelle.

"Auto-surveiller" sa température

Le protocole sanitaire préconise l' "auto-surveillance" par les salariés de leur température, un contrôle systématique à l’entrée des établissements et des structures ne pouvant "avoir de caractère obligatoire". Toute personne est ainsi invitée à mesurer elle-même sa température en cas de sensation de fièvre, avant de partir travailler, et plus généralement d’auto-surveiller l’apparition de symptômes évocateurs de Covid-19.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.