Selon une synthèse de plusieurs études publiée par Santé Publique France, la moitié des transmissions du Covid-19 ont lieu plusieurs jours avant l'apparition des premiers symptômes.

De nombreuses personnes asymptomatiques transmettent le Covid-19, selon Santé Publique France.
De nombreuses personnes asymptomatiques transmettent le Covid-19, selon Santé Publique France. © AFP / MICROGEN IMAGES

Ce n'est pas parce qu'on n'a aucun symptôme du Covid-19 que l'on n'est pas contagieux. Dans une synthèse de plusieurs études publiée ce mercredi par Santé Publique France, il apparaît que 50% des transmissions surviennent plusieurs jours avant l'apparition des premiers symptômes. On savait cette transmission possible, ces études démontrent qu'elle est vraiment très fréquente.

La moitié des transmissions trois jours avant les premiers signes

Pas de toux, de maux de tête ou de fièvre. Aucun signe qui puisse indiquer qu'une personne est contaminée, et pourtant la moitié des transmissions a lieu deux à trois jours avant l'apparition des premiers signes. C'est ce que l'on appelle la phase présymptômatique. Santé Publique France a établi une synthèse de plusieurs études qui vont toutes dans ce sens, en Corée, à Singapour ou encore en Italie.

On savait pour d’autres virus respiratoires comme la grippe que l’on est contagieux avant le début des signes. Mais dans ce travail qui regroupe les données actuellement publiées, ça pourrait être jusqu’à 50% des transmissions qui se feraient avant le début des symptômes" (professeur Odile Launay)

Même si pas de symptômes, déjà une charge virale

Cela s'explique par le fait que la charge virale, la quantité de virus dans l'organisme - soit 48 à 72 heures avant le début de la maladie - est la même que lors des premiers symptômes. Pour le professeur Odile Launay, infectiologue à l'Hôpital Cochin, c'est bien le signe que les mesures de précautions dans certaines situations ne doivent pas être relâchées : "Ça veut dire qu’il faut vraiment être vigilant, maintenir le masque, en particulier  quand on est dans des situations à plusieurs, fermées, dans les transports en commun, et encore plus quand on est à proximité de personnes fragiles."

Les publications qui sont disponibles jusqu’à présent rapportent des travaux réalisés dans des situations de lieux fermés, notamment en situation familiale, où on peut tracer de façon assez précise la transmission. Dans ces situations, jusqu’à la moitié des transmissions sont survenues avant que la personne index, le cas contagieux, ait développé des symptômes" (professeur Odile Launay)

Car on ne peut pas savoir, sauf à passer un test, si on n'est pas porteur du virus sans aucun signe d'autant que, autre enseignement de cette synthèse, 25% des personnes infectées ne développeront aucun symptôme de la maladie.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.