Annoncé il y a une semaine, ce dispositif renforcé devient obligatoire à partir de ce samedi. Sont concernés les voyageurs en provenance des États-Unis, du Brésil ou encore d'Algérie.

Une mesure qui concerne Roissy, Orly mais aussi les grands aéroports en région.
Une mesure qui concerne Roissy, Orly mais aussi les grands aéroports en région. © AFP / IAN LANGSDON

La France renforce d'un cran son dispositif de dépistage du coronavirus. Depuis ce samedi matin, les tests de dépistage du Covid-19 sont obligatoires dans les aéroports pour les passagers provenant de seize pays, parmi lesquels on retrouve notamment les États-Unis, Israël, le Brésil, le Maroc ou encore le Chili. Une mesure "indispensable compte tenu de la reprise de la circulation virale dans notre pays", estimait il y a une semaine le Premier ministre Jean Castex.

Test PCR obligatoire à l'arrivée

Les voyageurs provenant des ces seize pays classés en rouge, où le virus est très présent, et n'ayant pas effectué avant le départ un test PCR, devront donc se soumettre à un test à l'arrivée en France à Roissy, à Orly mais également dans les grands aéroports en région. Le prélèvement est effectué en zone internationale, et chaque passager devra communiquer une adresse ou il attendra pendant 24 à 48h les résultats du test en question.

"Nous savons que dans un certain nombre de ces pays, il n'existe pas de stratégie de dépistage et que donc l'accès aux tests est difficile, en conséquence de quoi nous avons décidé de généraliser les tests à l'arrivée", avait déclaré Jean Castex lors d'un déplacement à l'aéroport de Roissy, précisant que les cas positifs seront placés en quatorzaine.

Une procédure limitée

La procédure reste assez limitée, puisqu'il n'y a pas de trafic touristique avec ces pays, les seuls passagers étant des français expatriés rentrant en France ou des étrangers travaillant et ayant une résidence permanente dans l'Hexagone.

Les 16 pays concernés par les tests obligatoires : 

  • États-Unis
  • Émirats arabes unis
  • Bahreïn
  • Panama
  • Afrique du Sud
  • Koweït
  • Qatar
  • Israël
  • Brésil
  • Pérou
  • Serbie
  • Algérie
  • Turquie
  • Madagascar
  • Inde
  • Oman

Pour les passagers provenant d'autres pays, aucune obligation. En revanche, on peut vous demander de passer devant une caméra thermique ou d'accepter une prise de température. À Paris Aéroport, on indique que depuis la mise en place des mesures, 0,6% des passagers ont été contrôlés avec une fièvre importante  en sortant de l'avion, et un seul passager a été testé positif au Covid-19.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.