Un premier patient hospitalisé en France est mort du coronavirus, a annoncé ce samedi la ministre de la Santé Agnès Buzyn. C'est le premier décès lié à ce virus en Europe, mais aussi hors d'Asie. Un sixième cas a également été détecté parmi les personnes qui avaient séjourné à Contamines, portant à 12 le nombre de cas.

Le premier patient décédé des suites du coronavirus en France était hospitalisé à l'hôpital de Paris-Bichat
Le premier patient décédé des suites du coronavirus en France était hospitalisé à l'hôpital de Paris-Bichat © AFP / Christophe Archambault

C'est la première fois qu'un patient meurt des suites du coronavirus en France, mais c'est aussi la première fois depuis le début de l'épidémie qu'un tel décès intervient en dehors de l'Asie. Ce samedi matin, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé qu'un homme de 80 ans est mort des suites du Covid-19, nom officiel de ce virus qui fait des milliers de victimes en Chine. 

Cet homme, un touriste chinois arrivé en France le 16 janvier dernier, était hospitalisé à l'hôpital Bichat, à Paris, depuis le 25 janvier. Le coronavirus avait provoqué une infection pulmonaire : "Son état s'était rapidement dégradé et il était depuis plusieurs jours dans un état critique pris en charge en réanimation", a déclaré Agnès Buzyn, samedi matin lors d'une conférence de presse. Il était originaire de la province chinoise de Hubei, la plus touchée par le virus. 

Un douzième cas déclaré

Plus tard samedi, la ministre a par ailleurs annoncé que la France comptait un douzième cas : un homme de nationalité britannique qui a séjourné, comme cinq autres, dans un chalet des Contamines-Montjoie, en Haute-Savoie, qui avaient été contaminés par un autre Britannique venu de Singapour. 

"Le patient est demeuré en isolement strict dans un hôpital référent à Lyon depuis samedi dernier" explique le ministère, qui ajoute que l'état de santé de ce patient "n'inspire pas d'inquiétude à ce jour".

Six patients toujours à l'hôpital

Selon la ministre, quatre patients ont été guéris et ont pu sortir de l'hôpital. Six autres sont encore hospitalisés, mais "leur état n'inspire pas l'inquiétude". "Nous suivons de très près la situation internationale, comme nous le faisons depuis plusieurs semaines", a assuré la ministre, qui rappelle que 67 000 cas de coronavirus sont recensés dans le monde, dont 66 000 en Chine. 

"Il nous faut préparer notre système de santé à faire face à une éventuelle diffusion pandémique du virus, et à une circulation du virus sur le territoire national"

Agnès Buzyn a par ailleurs expliqué qu'elle recevrait mardi prochain des représentants des professionnels de la santé pour préparer la lutte contre une éventuelle circulation du virus en France. Vendredi, invitée sur France Inter, elle avait déclaré qu'il y avait "une forte probabilité que nous aurons de nouveaux cas en France". "Nous sommes prêts", avait-elle assuré. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.