Le retour de la canicule en France
Le retour de la canicule en France © Radio France / Olivier Bénis

Météo France annonce une vague de chaleur à venir à partir de demain, avec des températures avoisinant ou dépassant les 40 degrés. Le plan canicule pourrait être déclenché par les autorités sanitaires au cours de la semaine.

Pour le moment, pas d'inquiétude particulière au Ministère de la Santé. Le plan canicule a, comme tous les ans, été activé le 1er juin : il est actuellement en phase de veille. Créé à la suite des 15 000 morts de la canicule de 2003,ce plan prévoit une obligation pour toutes les communes de tenir un registre de personnes âgées, handicapées, isolées . Et c'est en ce moment que la plupart des communes le remettent à jour.

Un lien social qui dure

À Bagnols sur Cèze par exemple, dans le Gard, c'est Marie-Claude Fontraille, du centre d'action sociale de la ville qui s'en charge. Cette actualisation servira toute l'année, avec ou sans canicule.

Ce n'est pas qu'un registre canicule, c'est aussi un lien social. On s'en sert dès qu'il y a un évènement climatique important, comme les dernières inondations, pour pas qu'ils se sentent isolés. En cas de souci, on déploie les moyens pour qu'ils aient de l'eau, des courses...

Dans le Gard, le seuil canicule ne se déclenche qu'à partir de 36 degrés. Marie-Claude Fontraille appelle alors une par une les 60 personnes du registre pour leur prodiguer des conseils et s'assurer qu'elles vont bien.

Ce sera peut-être le cas cette semaine : pour cela, il faut que les 36 degrés soient atteints trois jours de suite et que la température reste élevée la nuit également. Des chiffres qui évoluent selon les départements (la température d'alerte va de 31 à 36 degrés selon les endroits, 18 à 24 degrés pour la température d'alerte nocturne).

► ► ► SUR LE WEB | Les conseils en cas de canicule sur le site du Ministère de la Santé (PDF)

Comment lutter contre la canicule
Comment lutter contre la canicule © IDÉ
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.