Pailles, couverts, touillettes, boîtes à sandwich, couvercles de boissons, tiges pour ballons, confettis et piques à steak en plastique sont désormais interdits à partir de ce 1er janvier 2021.

Les boites en polystyrène expansé utilisées pour burger et Kebabs sont désormais interdites
Les boites en polystyrène expansé utilisées pour burger et Kebabs sont désormais interdites © AFP / Photo12 / Gilles Targat

Il y a un an, les coton-tiges en plastique, assiettes et gobelets en plastique jetables disparaissaient des magasins. À partir de ce 1er janvier, de nouveaux produits à usage unique sont interdits : pailles, touillettes, couvercles de boisson ou encore boîtes en polystyrène. "Ce sont les boîtes pour burger ou kebab composées de polystyrène expansé", explique Juliette Franquet directrice de l’association Zero waste France. "Interdits aussi les tiges pour ballots en plastique ou encore les confettis. Le gouvernement a donné un délai de six mois d'écoulement des stocks."

Mais attention, certaines alternatives ne sont pas forcément écolo, prévient l’association, notamment certains plastiques biosourcés fabriqués avec des matières végétales produites à l'autre bout du monde. 

Attention aux produits de remplacement

Gare aussi à ce qui se cache derrière la notion de "biodégradable" qui laisse entendre à tort que certains nouveaux plastiques se dégradent tout seuls dans la nature, comme un trognon de pomme. "Le terme de 'bioplastiques' est très contestable", détaille Juliette Franquet. "On n'utilise pas des énergies fossiles pour le créer c'est vrai, mais si à la place, on utilise du sucre de canne qui vient de l'autre bout de la planète, l'impact environnemental n'est pas bon non plus." 

"On parle aussi de 'biodégradable'", poursuit-elle, "il faut se méfier de la notion de biodégradable parce que ça ne veut pas dire que le plastique se dégrade naturellement dans l'environnement. Ça dépend de la vitesse et des conditions du matériau pour se décomposer. Les normes compost pour les industriels sont complexes." 

Autre interdiction en 2021 : la distribution gratuite de bouteilles d’eau en entreprise et dans les établissements publics. Les associations se félicitent de ces nouveaux efforts mais s’inquiètent aussi du retour en force du plastique et du tout jetable avec la crise Covid.