Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a annoncé le passage en couvre-feu avancé à 18 heures d'une quinzaine de départements situés dans la moitié est du pays.

Les départements concernés sont situés dans le quart Nord-Est du pays et dans la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur. L'Alsace et l'Auvergne-Rhône-Alpes ne sont pas concernés.
Les départements concernés sont situés dans le quart Nord-Est du pays et dans la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur. L'Alsace et l'Auvergne-Rhône-Alpes ne sont pas concernés. © Radio France

Après le couvre-feu, voilà le couvre-feu "avancé". Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a annoncé vendredi l'avancée du couvre-feu à partir de 18 heures dans une quinzaine de départements, les plus touchés par l'épidémie, situés dans les régions Grand Est, Bourgogne Franche-Comté et Provence-Alpes-Côte d'Azur. L'Alsace et l'Auvergne-Rhône-Alpes ne sont pas concernés. "Le virus continue à circuler en France (...) avec une disparité entre les territoires", a-t-il constaté. C'est le seuil de plus de 250 contaminations pour 100.000 habitants qui a été retenu. 

Ce couvre-feu entrera en vigueur samedi 2 janvier et pour deux semaines au moins. Cette mesure doit permettre, d'après le gouvernement, de réduire la flambée des contaminations dans les départements concernés. En cas de déplacement, il faudra présenter "la même attestation" que celle utilisée pour le couvre-feu normal, a précisé Gabriel Attal, invité du journal de 13 heures de TF1.  

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Une "très grande tolérance" sera laissé en ce week-end de retours de vacances. Tout comme, "dans les premiers jours", pour les activités extra-scolaires, à estimé le porte-parole du gouvernement, sans donner plus de précisions. Par ailleurs, à propos de la vaccination des soignants de plus de 50 ans qui a été avancée à la semaine prochaine, Gabriel Attal assure que "ce sont les régions les plus concernées qui seront approvisionnées en premier, c'est-à-dire dans les régions de l'Est".  

Dans une semaine, le gouvernement fera un point sur les effets de ce couvre-feu. "Si la situation était amenée à se dégrader davantage dans certains territoires, on prendra les décisions qui s'imposent", a indiqué Gabriel Attal. Le couvre-feu national reste en vigueur de 20 heures à 6 heures et ce, jusqu'au 20 janvier. Le gouvernement doit réaliser un point d'étape le 7 janvier. Mais le porte-parole du gouvernement a d'ores-et-déjà prévenu que la réouverture des établissements culturels ne sera "pas possible" à cette date 7 janvier. 

La carte des départements concernés

Voici les 15 départements concernés par ce couvre-feu :

  • Hautes-Alpes,
  • Alpes-Maritimes,
  • Ardennes,
  • Doubs,
  • Jura,
  • Marne,
  • Haute-Marne,
  • Meurthe-et-Moselle,
  • Meuse,
  • Haute-Saône,
  • Vosges,
  • Territoire-de-Belfort,
  • Moselle,
  • Nièvre,
  • Saône-et-Loire.