Le ministre de la Santé a précisé mercredi matin que 15 000 soignants n'étaient toujours pas vaccinés et que 0,1% d'entre eux, soit environ 2 000 personnes, avaient démissionné.

Olivier Véran, le ministre de la Santé.
Olivier Véran, le ministre de la Santé. © AFP / Stéphane de Sakutin

"Aux alentours de 15.000" soignants ne se sont pas fait vacciner contre le Covid-19, a détaillé mercredi sur franceinfo Olivier Véran, ministre de la Santé, malgré l'obligation en vigueur pour les personnels médicaux et paramédicaux. "On était à 0,9 % du personnel qui n'était pas vacciné et qui était suspendu ou 'suspendable', on est descendu aujourd'hui à 0,6 %. Celles et ceux qui font vraiment le choix de démissionner pour ne pas être vaccinés deviennent l'exception", a assuré le ministre.

0,1 % de démissions

"Il y a moins de 0,1% de gens qui disent que c'est ce qu'ils attendaient pour partir" et qui démissionnent. Rapportant aux plus de deux millions de personnes concernées par l'obligation vaccinale, "cela concerne environ 2 000 personnes", confirme le ministre. "C'est à la fois beaucoup et très peu par rapport à là d'où nous venons."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"Le plus important, c'est que les hôpitaux n'ont pas fermé. Les Ehpad [établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes] n'ont pas fermé. Il n'y a pas eu de transfert massif de malades et tout le monde a été responsable", s'est réjouit Olivier Véran avant de rappeler que "lorsque l'obligation vaccinale a été décidée, il n'y avait que 60 % des soignants qui étaient à jour de leur vaccination. Aujourd'hui, on parle de plus de 99 %, donc cela a fonctionné", juge le ministre.