Plus de la moitié des départements métropolitains sont passés sous la barre des 50 nouveaux cas pour 100.000 habitants par semaine, et une vingtaine enregistrent même un taux d'incidence inférieur à 25. 18 départements affichent un taux d'incidence inférieur à 25 et un taux de positivité des tests inférieur à 1.

Une tente de tests Covid à Paris, le 6 septembre 2021
Une tente de tests Covid à Paris, le 6 septembre 2021 © AFP / Magali Cohen / Hans Lucas

Creuse, Manche, Cantal, Orne, Landes, Nièvre... Ces départements ont en commun d'afficher les taux d'incidence les plus bas en métropole la semaine passée. Après avoir frôlé les 250 nouveaux cas hebdomadaires pour 100.000 habitants au mois d'août dernier, le taux d'incidence national moyen n'est plus que de 60,8 aujourd'hui, selon les chiffres disponibles les plus récents au 23 septembre.

53 départements sous le seuil d'alerte de 50

Une moyenne tirée vers le haut par quelques départements (les Bouches-du-Rhône notamment sont toujours à un taux d'incidence élevé de 162), mais vers le bas par la plupart des autres : sur les 96 départements de la métropole, 53 sont passés sous le seuil d'alerte de 50 ; et 18 sous la barre des 25.

Le taux de positivité est aussi en forte baisse : 1,3 % de nouveaux cas de Covid sur l'ensemble des tests réalisés la semaine passée en France métropolitaine. Là encore, certains départements sont même sous la barre symbolique des 1 %, comme la Creuse, le Cantal, les Landes, la Somme, le Calvados ou la Haute-Saône, tous au niveau le plus bas de 0,6 %.

Au total, 18 départements affichent des chiffres rassurants

Si l'on croise ces deux indicateurs, on peut établir une liste des départements où le virus circule le moins, autrement dit ceux où le taux d'incidence est inférieur à 25 et où le taux de positivité est inférieur 1 %, signe que le Covid régresse. Les 18 départements concernés sont : la Creuse, la Manche, le Cantal, l'Orne, les Landes, la Somme, la Nièvre, la Saône-et-Loire, le Calvados, le Finistère, l'Indre, la Haute-Saône, la Vendée, la Corrèze, l'Aisne, l'Allier, le Pas-de-Calais et la Lozère. D'autres sont sur la bonne voie : 14 départements, du Loir-et-Cher à la Dordogne notamment, affichent un taux de positivité inférieur à 1 mais un taux d'incidence encore supérieur à 25.