La comédienne, suivie par plus de 300 000 personnes sur le réseau social Instagram, a partagé mardi une publication vidéo critiquant les mesures de l'état d'urgence sanitaire. Dans les commentaires, elle évoque une thèse sur Bill Gates directement venue des milieux complotistes.

Juliette Binoche, en 2019 à la Mostra de Venise
Juliette Binoche, en 2019 à la Mostra de Venise © AFP / Luca Carlino / NurPhoto

"Nous ne serons pas des marionnettes, ça suffit" : c'est sous ce titre que l'actrice Juliette Binoche a partagé, mardi, une vidéo sur Instagram. On y voit le médecin généraliste Karim Khelfaoui, militant de La France Insoumise à Marseille, dénoncer plusieurs mesures associées à l'état d'urgence santitaire et au déconfinement, comme les brigades de traçage du Covid-19. Une prise de position polémique, mais relayant des arguments par ailleurs évoqués dans la sphère politique et médicale sur les conséquences de ce tracing pour le secret médical. 

Mais c'est dans la section des commentaires que la comédienne se vautre allègrement dans des délires complotistes. Répondant à une utilisatrice qui demande "pourquoi le gouvernement fait ça", elle répond : "Ce sont des opérations organisées par des groupes financiers internationaux (principalement américains) depuis longtemps. Ils manipulent (sans être parano) : les vaccins qu'ils préparent en font partie : mettre une puce sous-cutanée pour tous c'est NON. NON aux opérations de Bill Gates, NON à la 5G". 

Le commentaire de Juliette Binoche sur le Covid-19 et les vaccins
Le commentaire de Juliette Binoche sur le Covid-19 et les vaccins / Capture d'écran

Mercredi, Juliette Binoche avait lancé un appel dans Le Monde, signé par 200 artistes et scientifiques, appelant à ce que la période "d'après" ne soit pas un "retour à la normale".

Des théories régulièrement déconstruites

Un commentaire qui fait écho à l'un des points repris dans la vidéo selon lequel Microsoft serait "propriétaire" des données de santé en France – en réalité, Microsoft n'est propriétaire que des serveurs sur lesquels elles sont hébergées, les données étant protégées par la loi, sous la surveillance de la Cnil. 

Surtout, ce commentaire fait écho à plusieurs discours complotistes, qui mettent en avant d'une part l'action de l'ancien patron de Microsoft, d'autre part le déploiement de la 5G, comme facteurs de la progression de l'épidémie, voire de son origine. Selon ces délires, Bill Gates aurait fait créer un virus pour prendre le contrôle de la population en proposant un vaccin installant une puce sous la peau. Quant à la 5G, ses ondes auraient rendu les populations plus perméables au virus – quand elles n'ont pas causé la maladie elle-même. Deux théories régulièrement déconstruites par les services de fact-checking. 

Parmi les commentaires associés à la publication, si certains vont dans le sens de la vidéo postée et saluent "enfin quelqu'un de lucide" ou "un réveil national", d'autres déplorent que la comédienne se soit prêtée à ce genre d'arguments. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.