La période des fêtes va être l'occasion de déplacements pour bon nombre de Français, autorisés à changer de département pour passer Noël en famille. À deux jours de Noël, dans quels départements le virus circule-t-il avec le plus de virulence ? Réponse avec nos quatre cartes.

Le virus circule encore rapidement dans plusieurs départements de l'est de la France
Le virus circule encore rapidement dans plusieurs départements de l'est de la France © Radio France / Stéphane Jourdain

Le virus ne circule pas également sur tout le territoire. Un rapport remis cette semaine au Premier ministre Jean Castex  recommande d'ailleurs de s'appuyer plus fortement sur l'échelon départemental qui "recouvre un territoire adapté à des réponses de proximité". Du coup dans quels départements le virus circule-t-il le plus fortement ? Dans quels départements y-a-t-il le plus d'hospitalisations pour Covid ?

Le taux d'incidence est le plus élevé dans le Grand Est

Si vous avez décidé de passer le réveillon dans votre famille dans le Grand Est, vous devriez redoubler de précautions et respecter encore plus scrupuleusement qu'ailleurs les gestes barrières : c'est là qu'on trouve le plus grand nombre de nouveaux cas de Covid par habitant. Le taux d'incidence hebdomadaire est par exemple supérieur à 300 cas pour 100.000 habitants dans les Ardennes, la Meuse, la Haute-Marne, les Vosges et le Doubs.

À l'inverse, le taux d'incidence est particulièrement faible en Corse, (entre 12,3 et 29,1 nouveaux cas hebdomadaires pour 100.000 habitants) ou en Bretagne.

Constat similaire si l'on s'intéresse au taux de positivité des tests dans les différents départements. Là encore, le nord-est de la France est particulièrement touché, avec des chiffres avoisinant les 10 % de tests positifs dans la Meuse, les Vosges, la Haute-Marne, le Doubs, et le Jura. Les Hautes-Pyrénées et le Cher sont aussi particulièrement touchés.

Nord, Rhône et Bouches-du-Rhône ont le plus de cas graves

Si l'on regarde du côté des hôpitaux, qu'on souhaite encore moins visiter en période de fêtes, on constate que les hospitalisations pour Covid-19 sont les plus nombreuses dans les départements du Nord, du Rhône et des Bouches-du-Rhône. Avec, en moyenne lissée sur sept jours, une cinquantaine de nouvelles hospitalisations chaque jour.

Beaucoup d'admissions en réa dans le Rhône et les Bouches-du-Rhône

Enfin, parmi ces patients hospitalisés, certains ont des formes graves. Le Nord est cette fois un peu plus épargné (en moyenne, 6 entrées en réanimation chaque jour ces sept derniers jours), quand la situation est plus préoccupante dans le Rhône et les Bouches-du-Rhône (une dizaine d'entrées en réanimation pour Covid chaque jour en moyenne).