Dès ce lundi, la durée de l'isolement passe à 7 jours pour les personnes vaccinées, quel que soit le variant à l'origine de leur contamination. Une sortie sera possible au bout de 5 jours en cas de test négatif. La quarantaine est également supprimée pour les cas contacts présentant un schéma vaccinal complet.

Le ministre de la Santé Olivier Véran annonce un allègement des règles d'isolement
Le ministre de la Santé Olivier Véran annonce un allègement des règles d'isolement © AFP / LUDOVIC MARIN

Face à l'extrême contagiosité d'Omicron, plusieurs pays (État-Unis, Angleterre, Israël, Espagne...) avaient déjà sauté le pas. La France, à son tour, a décidé d'alléger les règles d'isolement des malades du Covid-19 et de leurs proches, afin d'éviter la paralysie économique. Le ministre de la Santé a ainsi dévoilé dans le Journal du Dimanche les ajustements mis au point par le gouvernement, avec des règles "harmonisées" et "simplifiées". "Elles seront désormais identiques quel que soit le variant contaminant", précise Olivier Véran. 

7 jours d'isolement pour les vaccinés, 5 en cas de test négatif

Ces nouvelles règles s'appliqueront dès le lundi 3 janvier. Elles opèrent une distinction entre les personnes vaccinées et les non vaccinées : 

  • Pour les personnes avec un schéma vaccinal complet : l'isolement est fixé à sept jours (au lieu de dix). Il pourra être levé au bout de cinq jours en cas de test négatif (PCR ou antigénique) ;
  • Pour les personnes non vaccinées ou avec un schéma vaccinal incomplet : l'isolement est de dix jours, avec une sortie possible au bout de sept jours en cas de test négatif.

Par ailleurs, le gouvernement met fin à la quarantaine pour les cas contacts vaccinés. "Si vous avez un schéma vaccinal complet, vous pourrez continuer vos activités à condition de faire des tests réguliers", précise le ministre de la Santé. En plus d'un test immédiat, à J0, il est demandé de pratiquer un autotest à J+2 et J+4. "En apportant la preuve de votre premier dépistage à J0 en pharmacie, vous recevrez gratuitement tous les autotests nécessaires à votre suivi", poursuit Olivier Véran. 

Quant aux personnes non vaccinées ayant été en contact avec un malade, elles devront s'isoler pendant sept jours

Ce changement de règles doit permettre d'assurer "la maîtrise des contaminations tout en maintenant la vie socio-économique", a expliqué le ministère de la Santé dans un communiqué.