Il y a actuellement sept fois plus de personnes hospitalisées pour Covid-19 en France qu'au premier jour du confinement, le 17 mars dernier. Dans plus de mille communes, le taux d'incidence est supérieur à mille, un niveau extrêmement préoccupant. Tour d'horizon des indicateurs les plus probants.

 Les indicateurs montrent que l'épidémie de Covid-19 est hors de contrôle en France
Les indicateurs montrent que l'épidémie de Covid-19 est hors de contrôle en France © Radio France

L'heure est aux décisions lourdes. Des "durcissements envisagés dans la gestion de la crise sanitaire" sont au menu de deux conseils de défense à l'Elysée mardi et mercredi, tandis que le Premier ministre Jean Castex recevra mardi en fin de journée les responsables politiques, puis les partenaires sociaux. L'objectif est de casser la deuxième vague qui s'abat sur la France. 

Voici 7 chiffres et graphiques particulièrement marquants pour bien apprécier la force et la puissance de cette deuxième vague.

+74% de cas en 8 jours

On a enregistré 52.010 cas positif au coronavirus (un record) ce dimanche 25 octobre. Le dimanche d'avant, il y avait eu 29.837 cas. Ce qui représente une hausse de 74% des cas en 8 jours. Le taux de positivité d de 1,4% en août à 19% fin octobre

Le taux de positivité passé de 1,5% à 19% en trois mois

Le taux de positivité des tests, c’est-à-dire le pourcentage de tests qui donnent lieu à un résultat positif, explose. C’est un indicateur important car beaucoup de gens pensent encore qu’on trouve plus de cas positifs parce qu’on teste plus. Cette idée est fausse.
Le ratio de tests qui reviennent positifs explose depuis cet été. On se situait autour de 1,5 ou 2% de tests positifs cet été, alors qu’on flirte dorénavant avec les 19%. Ce taux a presque doublé rien que pour le mois d’octobre.

7 fois plus de personnes hospitalisées aujourd'hui que le 17 mars

Au 17 mars, au premier jour du confinement en France, il y avait 2.579 personnes hospitalisées en France pour Covid-19. Le lundi 26 octobre, on en comptait 17.784, soit 6,9 fois plus.

Le nombre de patients en réanimation a doublé en trois semaines

Autre chiffre marquant : l'augmentation constante du nombre de patients atteints de la Covid-19 admis en réanimation. À titre d'exemple, ils étaient 1.416 le 7 octobre dernier. Trois semaines après, ils sont 2.770. Au 25 octobre 2.584 patients se trouvaient en réanimation en France, selon les données du gouvernement. Le taux d'occupation des lits de réanimation s'élève donc à 50,9%. En Ile-de-France, ce taux atteint près de 70%, selon le Monde.

Le nombre de morts à l'hôpital à la hausse

Le nombre de morts du coronavirus à l'hôpital augmente lui aussi régulièrement. Ce lundi, 257 personnes sont mortes de la Covid-19 à l'hôpital. Soit un chiffre comparable à celui enregistré le 24 mars dernier.

1.000 communes avec un taux d'incidence au-dessus de 1.000

La situation est particulièrement préoccupante dans trois grandes villes : Saint-Étienne (dans la Loire, 180.000 habitants), Tourcoing et Roubaix (dans le Nord, près de 100.000 habitants). À noter que neuf des 20 communes où le virus circule le plus activement se trouvent dans le département du Nord. Le taux d'incidence est de 1.124 pour 100.000 habitants à Roubaix, de 1.046 à Wattrelos et de 950 à Tourcoing. À titre de comparaison, en Allemagne, des confinements de deux semaines ont été décidés dans des arrondissements où le taux d'incidence est quatre fois moindre (autour de 250).

12 fois plus d'appels à SOS Médecins que début juin

Le 24 octobre, il y a eu 1.240 appels à SOS médecins pour des suspicions de Covid. Quatre mois avant, lorsque ce chiffre était au plus bas : on en comptait 102, le 18 juin.