Les passagers le découvrent souvent : mais les masques en tissu ne sont pas autorisés dans les avions. Depuis le 31 mai, le gouvernement a rendu le port du masque chirurgical obligatoire à bord.

Dans l'avion, vous devez porter un masque chirurgical uniquement
Dans l'avion, vous devez porter un masque chirurgical uniquement © AFP / NurPhoto / Nicolas Economou

Oubliez votre joli masque fait maison, ou même le masque en tissu acheté en pharmacie. Tous les modèles autres que les masques chirurgicaux sont désormais interdits dans les avions, comme le précise notamment l'article 11 du décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020.

Donc, si vous prenez l'avion, vous devez disposer d'un masque de type chirurgical ou même de plusieurs masques car les compagnies aériennes vous recommandent, pour les vols long et moyen-courrier, de les changer au moins toutes les 3 à 4 heures et aussi après les repas pris à bord.

Cette règle s'impose à priori à tous les avions qui partent ou arrivent sur le territoire national français, même s’il n’est pas sûr que d'autres compagnies qu'Air France ou Air Corsica la fassent respecter. Les compagnies aériennes sont toutes censées avoir prévenu leurs clients.

Si vous ne disposez pas d'un masque chirurgical, l'accès à l'avion vous sera refusé. Mais les boutiques en zone sous douane (après les contrôles de sécurité) en vendent, donc pas de panique.

Pourquoi ce type de masques ?

L'obligation du masque chirurgical est justifiée par le fait qu'ils filtreraient plus que les masques en tissus. Pourtant, les avions sont pour la plupart équipés de filtres HEPA, les même que ceux qui équipent les blocs opératoire, et l'air à bord est filtré toutes les 3 minutes à 4 minutes.

Alors pourquoi des masques chirurgicaux en avion et pas dans les trains, les bateaux de croisière en encore les transports en commun ?

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.