"Télétravail", "quatorzaine", "coronapiste"... Les nouveaux mots du dictionnaire font écho aux bouleversements que nous avons connus au cours de l'année qui vient de s'écouler.

Chaque année, le dictionnaire accueille les nouveaux mots qui sont le reflet de notre époque
Chaque année, le dictionnaire accueille les nouveaux mots qui sont le reflet de notre époque © AFP / Riccardo Milani / Hans Lucas

Chaque année, les nouveaux mots du dictionnaire nous donnent à voir le reflet de notre époque, et ce millésime n'échappe pas à la règle, bien au contraire. Cent soixante-dix nouveaux termes font leur entrée dans l'édition 2022 du Petit Larousse illustré. Sans surprise, il y est beaucoup question de... la pandémie. 

"Covid-19", "déconfinement", "nasopharyngé"

L'épidémie de "Covid-19" (acronyme dont le Larousse précise qu'il peut être employé au féminin ou au masculin) a bouleversé nos vies et notre langage. Devenus banals, les mots "réa", "sérologique", "téléconsultation", "cluster", se sont donc frayés une place dans les colonnes du dictionnaire, au même titre que "SARS-CoV-2", "confiné", "click and collect", ou encore "coronapiste", qui désigne une piste cyclable provisoire aménagée lors du "déconfinement" (terme faisant également partie des petits nouveaux). 

Certains mots existaient déjà, mais ont vu leur usage s'adapter. Ainsi, l'adjectif "asymptomatique" qualifiait auparavant une maladie, il se dit désormais d'une personne. Le virus peut également être "aéroporté" ; tandis que jusqu'ici, seules des troupes l'étaient. Peu utilisé jusqu'à présent, le verbe "télétravailler" ne figurait pas au Petit Larousse. Il y fait également son entrée. 

"VPN", "émoji" et "racisé"

La pandémie a souvent suscité une explosion de nos vies numériques. Le signe "VPN", qui désigne un "réseau privé assurant l'anonymat et la sécurité des informations échangées en ligne", intègre le Petit Larousse, tout comme "émoji"

Sur le plan des évolutions sociétales, on notera l'arrivée du terme "racisé", qui "se dit de quelqu'un qui est l'objet de perceptions ou comportements racistes". Enfin, au volet environnemental, n'oublions pas les mots "décarbonation" et "plasticroûte ("croûte de matière hybride, minérale et plastique, formée par l'incrustation de petits débris de plastiques à la surface des rochers du littoral"). 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.