Patrick Kanner, ministre de la Ville a inauguré cette semaine
Patrick Kanner, ministre de la Ville a inauguré cette semaine © MaxPPP

Utiliser le numérique pour la bonne cause, c'est le but de la Social Good Week. La semaine du web social et solidaire a débuté mardi.

Une cinquantaine d'événements sont organisés jusqu'à lundi à Paris pour montrer que le numérique peut aider à résoudre des enjeux liés au handicap, à l'environnement, ou encore à l'exclusion. Voisin-age par exemple, n'est pas un réseau social comme les autres.

Rompre la solitude

Son but est de rompre la solitude des personnes âgées en les mettant en contact avec des personnes vivant de leur quartier ou dans leur ville. Ce que le site appelle des voisineurs et qui se retrouvent eux-mêmes en relation les uns avec les autres. Giovanni Pandolfo , le fondateur du site, prend l'exemple de Geneviève :

On peut prendre des nouvelles de cette personne par téléphone et lancer une alerte via le réseau si l’on est sans nouvelle d’elle

L'alarme prévient les "voisineurs"

L'alarme prévient ensuite tous les « voisineurs » de Geneviève sur leur smartphone ou leur mail et celui qui est le plus près passe voir si tout va bien. Des initiatives qui pourraient être beaucoup plus nombreuses selon Ismaël Lemouel organisateur de la Social Good Week.

On est un des pays où il y a le plus d'aide aux start up au monde, mais les associations ne peuvent pas rentrer dans cet écosystème

Les organisateurs espèrent être entendus par le gouvernement afin d'accélérer la création ce qu'ils appellent l'Humanité connectée.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.