Neuf élevages sont désormais touchés par l'épidémie de grippe aviaire en France, selon le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie. Le plus gros foyer se situe pour l'instant dans les Landes.

Élevage de canards dans le Sud Ouest de la France, dans une ferme de Benesse-Maremne
Élevage de canards dans le Sud Ouest de la France, dans une ferme de Benesse-Maremne © AFP / IROZ GAIZKA / AFP

Interrogé lors du Grand Entretien de France Inter ce mardi, le ministre de l'Agriculture a évoqué la situation actuelle de la grippe aviaire dans plusieurs élevages français : "On a eu les dernières analyses hier soir, ce matin c’est 9 élevages qui sont touchés, dans trois principaux départements : les Landes, la Vendée et les Deux-Sèvres".

Julien Denormandie a précisé que cette épidémie comportait "un gros foyer dans les Landes où 7 élevages sont touchés. Des milliers de bêtes ont dû être abattues". En effet, plus de 2 000 canards avaient déjà été abattus ce dimanche dans un élevage du département, à Sort-en-Chalosse.

Aucun risque pour la consommation 

Julien Denormandie a toutefois tenu à rassurer les consommateurs de canards et autres foies gras, à l'approche des fêtes, en précisant que cette influenza aviaire ne comportait aucun risque pour l'alimentation : "Cette grippe aviaire n’est absolument pas transmissible à l’homme, vous pouvez manger du poulet ou des œufs sans aucun risque, j'en appelle d'ailleurs à la consommation de ces beaux produits. On tue des élevages pour éviter la propagation vis-à-vis des autres élevages. On a un système de bio-sécurité très fort dans notre pays, qu'on a beaucoup renforcé depuis les derniers épisodes d’influenza aviaire il y a 4 ou 5 ans", a précisé le ministre.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Zone de contrôle dans la région sud-ouest

Une zone de contrôle temporaire a bien été mise en place depuis samedi soir, selon la préfecture des Landes. Dans cette zone, englobant 41 communes, toutes les exploitations avicoles et d'oiseaux sont en cours de recensement. Aucune volaille ou aucun oiseau captif ne peut y pénétrer ou en sortir.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix