Deux nouveaux témoignages relancent les inquiétudes sur un possible vice caché du Renault Espace V : à chaque fois la voiture a démarré et roulé toute seule. Un homme a été blessé.

En juillet 2015 à La Plagne, le Renault Espace fou terminait sa course au bord d'un précipice. A bord, une fillette de 8 ans.
En juillet 2015 à La Plagne, le Renault Espace fou terminait sa course au bord d'un précipice. A bord, une fillette de 8 ans. © DR

Le cas dévoilé par France Inter à la fin de l’année dernière d'une voiture Renault Espace V qui a démarré seule et roulé avec une fillette de 8 ans à son bord n’est plus un cas isolé : deux nouveaux témoignages nous sont parvenus, révélant des dysfonctionnements similaires du véhicule familial.

La voiture démarre seule et roule sur un homme

L’histoire commence de la plus banale des manières : un couple rentre de vacances, s’arrête pour déjeuner chez les beaux-parents. Au moment du départ, on range les derniers sacs dans le coffre, le beau-père va ouvrir le portail. Et puis la mécanique se grippe : une valise coince la fermeture du coffre, une grosse averse se déclenche, mais surtout… la voiture, à l’arrêt, sans conducteur, se met à avancer doucement. Elle force le portail, traverse la route, toute seule, et s’engage dans la cour d’une ferme voisine. Au passage, elle percute le beau-père, lui passant sur les jambes. L’homme, hospitalisé, n’est que légèrement blessé. Le véhicule fou a pu être stoppé par son propriétaire, mais toute une aile est endommagée.

Même frayeur, au mois de mai 2016, quand un autre propriétaire de ce modèle de Renault Espace descend de voiture, après que le moteur s’est éteint grâce au système START AND GO. A peine a-t-il levé son pied droit de la pédale de frein, en descendant, qu'il se rend compte que le véhicule a redémarré et avance tout seul. Il monte même sur le trottoir et roule quelques mètres. Après quelques secondes de sidération, le conducteur parviendra à remonter à bord en marche et à arrêter la voiture en catastrophe, heureusement sans dégât humain ni matériel.

Vice caché ?

L’Espace V doté du système START AND GO aurait-il un vice caché ? Ces deux nouveaux témoignages s’ajoutent donc au dossier ouvert l’an passé, quand un couple en vacances à La Plagne (Savoie) avait vu son Espace démarrer seul, en montée, avec leur fillette de 8 ans à bord, pour finalement s’arrêter au bord d'un précipice. Dans cette première affaire, le propriétaire du véhicule a déposé plainte, une audience est prévue mardi 27 septembre à Nanterre (Hauts-de-Seine) et devrait déboucher sur un procès au printemps. Dans les deux cas apparus cette année, les victimes ne souhaitent pas, pour le moment, déposer plainte.

"Le véhicule démarre doucement, passe le portail et roule sur les jambes du beau-père", le reportage de Marion L'Hour :

► POUR EN SAVOIR PLUS | Un Renault Espace démarre seul avec une fillette à bord

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.