Manifestation à Bure
Manifestation à Bure © Radio France

C'est une première dans l'histoire de la démocratie participative : les organisateurs du débat sur l'enfouissement des déchets radioactifs renoncent aux réunions publiques . Le débat va désormais se dérouler sur Internet. La première aura lieu ce soir.> Le débat à suivre à partir de 19h Le projet d'enfouissement baptisé Cigéo et situé à Bure dans la Meuse est fortement contesté. Plusieurs associations d'opposants refusent de participer au débat et l'ont manifesté bruyamment lors des deux dernières réunions.

Les précisions de Nathalie Fontrel

C'est un débat maudit : chaque réunion publique a tourné court au son des cris des opposants et de l'odeur des boules puantes. Ils estiment ce débat inutile puisque le parlement a décidé d'enfouir les déchets radioactifs. Les réunions prévues ont été annulées. Mais le débat va se poursuivre sur internet. Claude Bernet est le président du débat :

Il faut un débat public c'est la loi donc internet... mais si les opposants décident d'arrêter de boquer les réunions, on en réorganise ce serait mon plus cher souhait.

Certains opposants attendaient beaucoup du débat : une formidable machine médiatique qui aurait pu leur permettre d'exposer leurs arguments. C'est le cas du président de l'association la Qualité de Vie. Michel Guerritte pense que l'outil internet ne permettra pas de mobiliser les citoyens :

Au niveau national on peut imaginer qu'il y a du monde pour aller sur internet mais en meuse et haute marne, là on cueille les cerises... et y'a pas internet dans une famille sur deux. Les jeunes jouent sur internet, les anciens non et les jeunes se foutent de l'enfouissement des déchats raadioactifs !

Pour participer envoyez vos messages à question@debatpublic-cigeo.org.Les experts y répondront. Le tout sera diffusé en direct sur internet ce soir de 19 heures à 20 heures 30.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.