Delphine Ernotte nommée Présidente de France Télévision
Delphine Ernotte nommée Présidente de France Télévision © SIPA/Romuald Meigneux

Prise de fonction ce lundi matin de la nouvelle présidente de France Télévisions. La passation de pouvoir entre Rémy Pfimlin et Delphine Ernotte a eu lieu ce matin.

Dans une ambiance conviviale selon l'entourage de Delphine Ernotte - puisque tout cela a eu lieu à huit clos -. Un participant tempère tout de même et parle plutôt d'ambiance "à l'écoute". A l'écoute de Rémy Pflimlin d'abord.

Le président sortant a rappelé son attachement à France Télévisions. Et pour cause ! Celui qui vient d'être recasé au conseil d’État était candidat à sa succession. Puis c'est sa remplaçante, et désormais pleinement présidente, qui a pris la parole devant les 150 cadres présents, remerciant Rémy Pflimlin et ses équipes pour le travail accompli ces cinq dernières années.

Les objectifs de la nouvelle présidente

Delphine Ernotte a ensuite présenté sa nouvelle équipe, tout au moins les nouveaux directeur de chaînes : Vincent Mesley à France 2, Michel Field à France 5. Puis elle a déroulé ses principaux objectifs : redonner une identité forte à chaque chaîne. Lancer une chaîne numérique tout info en collaboration souhaite-t-elle avec Radio France, l'Ina et France-Média-Monde . Accélerer la convergence entre le numérique et les programmmes. Et enfin, conquérir de nouvelles ressources à l'international et sur tous les écrans.

Mais pour que tout cela marche, l'ancienne patronne d'Orange pose 2 conditions : une bonne santé financière, autrement dit un retour à l'équilibre le plus vite possible (fin 2015 un déficit de 10 milions d'euros est déjà prévu), et surtout, que la santé sociale, humaine, de l'entreprise, soit au beau fixe. Pour cela, Delphine Ernottte lancera en octobre des "Assises de France Télévisions" pour que chacun puisse s'exprimer et apporter sa pièce à la l'édifice afin de faire de France Télévision, c'est en tous cas le souhait de sa nouvelle patronne, un pôle d'excellent en France comme en Europe.

►►► LIRE AUSSI | France Télévisions, faire mieux avec moins de moyens

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.