Plus d’une entreprise de dépannage à domicile sur deux contrôlée par la DGCCRF est en infraction avec la réglementation.

Dépannage à domicile : un site pour ne plus se faire arnaquer
Dépannage à domicile : un site pour ne plus se faire arnaquer © Getty / James Oliver

Une campagne de sensibilisation avait même été lancée en septembre dernier par la Direction Générale de la Consommation de la Concurrence et de la Répression des Fraudes : « Faites-vous dépanner, pas arnaquer ». Objectif : appeler la vigilance des consommateurs sur ces pratiques qui sévissent surtout dans les grandes villes.

C’est de ce constat qu’a été créé en 2013 le site « MESDEPANNEURS.FR » qui s’engage à « trouver le bon artisan disponible au bon moment et au bon endroit, même en situation d’urgence ». Avec une offre disponible sur 8 agglomérations le site a aussi son application avec un mode d’emploi qui se veut à la portée du plus grand nombre :

- Un questionnaire vous aide à définir votre problème ;

- Une fourchette de prix vous est communiquée (et respectée dans 80% des cas d’après eux) ;

- Le professionnel vous contacte dans les 20 mn pour prendre rendez-vous ;

- Un devis (gratuit) vous est soumis.

L’intérêt du réseau se situe en particulier au niveau du mode de sélection des artisans : vérification des diplômes et qualifications, assurances, références mais aussi tests sur le terrain sont effectués. D’après le site 600 professionnels font partie du réseau.

►►► Pour découvrir le dossier « Dépannage à domicile : bientôt la fin des arnaques ? » écoutez le Social Lab de Valère Corréard dimanche à 6h50 dans le 6/9 de Patricia Martin.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.