le tiers payant sera généralisé chez les médecins en 2017
le tiers payant sera généralisé chez les médecins en 2017 © reuters

Une "évolution effarante", ainsi qualifie l'association de consommateurs UFC-Que Choisir l'évolution des dépassements d'honoraires pratiquées par les médecins spécialistes. UFC-Que Choisir a mené l'enquête dans trois spécialités: la gynécologie, l'ophtalmologie et la pédiatrie. En un an, les dépassements pratiqués dans ces trois domaines n'ont cessé d'augmenter.

Entre juillet 2012 et juin 2013, l'association a constaté une hausse de 1,7% des honoraires, soit quasiment le double de celle de l'inflation, équivalente à 0,9%.

A ECOUTER: > "Une bombe à retardement", le reportage de Danielle Messager

Toujours selon cette étude, 45% des spécialistes étudiés ont augmenté leurs tarifs en un an: 2,6 euros en moyenne. 36% de ces médecins spécialistes ont maintenu leur tarfis. Les autres ont opté pour une baisse de près de 4 euros en moyenne.

POUR ALLER PLUS LOIN : > L'étude d'UFC Que Choisir sur les dépassement d'honoraires

Dans un communiqué, UFC-Que Choisir interpelle donc les pouvoirs plublics à :

Initier enfin la redéfinition de la rémunération des médecins, pour aboutir à terme à la disparation des dépassements d’honoraires, plafonner immédiatement les dépassements d’honoraires à 40% du tarif de la sécurité sociale, ce qui correspond à leur prise en charge médiane par les complémentaires santé.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.