Le 1e mars dernier, le géant du jouet LEGO a annoncé qu'il utiliserait désormais des matériaux à base de végétaux pour produire ces petites briques colorées. La commercialisation de ces pièces a déjà commencé dans plusieurs pays depuis le mois d'août.

La première brique en plastique a été créée en 1952 par le menuisier danois Ole Kirk Christiansen.
La première brique en plastique a été créée en 1952 par le menuisier danois Ole Kirk Christiansen. © AFP / DYCJ / IMAGINECHINA

De la canne à sucre pour fabriquer des pièces LEGO. Et non, ce n'est pas pour que vos enfants mangent leurs jouets mais bien pour les rendre plus "eco-friendly". Pour se faire le groupe danois a investi, il y a trois ans, 130 millions d'euros dans la création d'un centre de recherche sur les matériaux durables, au Danemark : le "Sustainable materials center" (Centre de matériaux durables).

Nous sommes une entreprise qui fait des jouets pour les enfants. Et ce sont eux qui hériteront de la planète. Il est très important pour nous que nous ne ruinions pas la planète en fabriquant un jouet pour enfant. 

a déclaré Tim Brooks, vice-président en charge de la responsabilité environnementale au sein du groupe, dans un communiqué présentant le projet, le 1er mars 2018.

Vidéo promotionnelle des nouvelles briques "vertes".

Pour les rendre plus "vertes", les briques sont fabriquées avec du polyéthylène végétal. Pour obtenir ce matériaux, il faut fabriquer de l'éthanol qui, lui-même, s'obtient avec de la canne à sucre. Depuis le 1e août des jouets végétaux ont déjà été commercialisés aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Canada, en Allemagne et en Autriche. 

Mais pour le moment, cette production écolo ne représente qu'une faible part de l'ensemble de la production soit un peu moins de 2 %. "Les enfants et les parents ne remarqueront aucune différence, ni en termes de qualité, ni en termes d'apparence", a garanti Tim Brooks.

Un plastique équitable

LEGO assure que ce plastique végétal est certifié par "Bonsucro", une norme qui atteste de l'origine de la canne à sucre et garanti sa traçabilité et sa gestion.  

Cette démarche entamée par la société danoise peut également s'expliquer par l'attaque de Greenpeace. En 2014, l'ONG dénonçait le partenariat établi entre LEGO et la compagnie pétrolière Shell pour faire figurer le logo du pétrolier sur les figurines. 

Objectif 2030 : 100 % des briques produites de manière durable

Pour le moment LEGO produit ses 31 milliards de briques annuelles avec du plastique ABS, un dérivé du pétrole. D'ici 2030, la marque souhaite que ce soit l'ensemble de sa production qui devienne écolo. Ce n'est pas pour maintenant mais cela constitue "une première étape importante", soutient Tim Brooks. Jusqu'à présent, seuls des buissons, des arbres et des feuilles de couleur verte sont fabriqués à base de canne à sucre. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.