Hommages devant la salle du Bataclan après les attentats
Hommages devant la salle du Bataclan après les attentats © Radio France / Olivier Bénis

Didi, c'est le responsable de la sécurité du Bataclan. Le 13 novembre dernier, il a ouvert les issues de secours et a permis à de nombreux otages de s'enfuir. Aujourd'hui, les rescapés lancent une pétition pour qu'il obtienne la nationalité française.

Didi est responsable de la sécurité au Bataclan depuis 12 ans. Le soir du 13 novembre, il surveillait l'entrée du Bataclan lorsque les terroristes sont entrés dans la salle. Mais plutôt que de s'enfuir, il est entré dans la Bataclan.

Il a averti les sepctateurs, a ouvert les sorties de secours et a guidé les personnes vers ces sorites. Il est resté sur place pour aider ceux qui se trouvaient au Bataclan, raconte Thiaba Bruni, vice-présidente du Conseil Représentatif des Associations Noires de France

Lorsqu'elle a entendu cette histoire et qu'elle a appris que Didi, qui vit en France depuis l'âge de 6 mois, n'a pas la nationalité française, la vice-présidente du Cran a décidé de lancer une pétition.

C'est une personne qui devrait être honorée parce que des individus qui sauvent la vie d'une centaine de personnes, ça reste exceptionnelle, on les compte sur les doigts d'une main. La moindre des choses que je puisse faire, c'est l'aider à obtenir la nationalité française mais également demander à ce que la nation française l'honore en lui donnant la légion d'honneur, Thiaba Bruni

En deux semaines, la pétition a recueilli plus de 27 700 signatures.

►►►Thiaba Bruni, vice-présidente du Cran, espère que Didi le responsable de la sécurité au Bataclan obtiendra la nationalité française avec cette pétition

Derniers articles