Paquet de cigarette australien
Paquet de cigarette australien © MaxPPP

La ministre de la Santé Marisol Touraine dévoile ce jeudi un plan de lutte contre le tabagisme. Les paquets de cigarettes pourraient bientôt être "neutres", c'est-à-dire sans logo, ni slogan publicitaire mais avec des images chocs plus grandes.

Le journal Les Échos révèle que le gouvernement français aurait décidé d'adopter le paquet "neutre", contre l'avis des cigarettiers. Ce genre de paquet existe pour l'instant seulement en Autralie où il est expérimenté depuis près de deux ans (photo de l'article). En France, le plan anti-tabac ne devrait pas prévoir de hausses du prix des cigarettes.

Le tabac est la première cause évitable de décès dans l'hexagone. Il fait environ 73 000 morts par an.

Le reportage de Julie Piétri dans le 13h du mercredi 24 septembre 2014 de Claire Servajean

Une décision en accord avec Bruxelles

Avec l'adoption du paquet "neutre", la France irait plus loin que la directive européenne anti-tabac adoptée en février dernier. Le texte prévoit en effet d'accroître la taille des avertissements sanitaires sur les paquets, avec des images chocs et des slogans qui couvriraient 65% de leur surface. La France retirerait en plus les logos des paquets de cigarettes.

La cigarette électronique aussi visée par le plan anti-tabac

Toujours selon Les Échos, le plan de Marisol Touraine pourrait prévoir d'interdire la cigarette électronique "dans certains lieux publics, mais pas tous". La cigarette électronique, interdite en France aux mineurs depuis mars 2014, est l'objet d'un fort engouement dans le pays.

Une enquête réalisée en novembre 2013 par l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) chiffre à 18% les Français de 15 à 75 ans ayant déjà essayé la cigarette électronique. 3% d'entre eux l'utiliseraient tous les jours.

Pour le président de l'Office français de prévention du tabagisme, Bertrand Dautzenberg, cet engouement explique en grande partie le recul des ventes de tabacs observé en France depuis quelques mois. Les ventes de cigarettes ont en effet reculé de 8,6% en août 2014 (sur les 12 derniers mois) et celles de tabac à rouler de 4,2%, selon les derniers chiffres de l'OFDT.

Une "catastrophe" pour les buralistes

Le président de la confédération des buralistes, Pascal Montredon, se dit "catastrophé" par une décision qui ne va faire qu'"augmenter le marché parallèle et la contrefaçon". Il s'est confié à l'AFP ce mercredi et a confirmé l'information du journal Les Échos.

Je suis scandalisé, catastrophé, c'est une douche froide : nous sortons du bureau de Marisol Touraine qui nous a confirmé l'annonce de l'instauration du paquet neutre.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.