C'est ce qui ressort d'une enquête que publie ce mercredi 60 millions de consommateurs qui a analysé en laboratoire toutes sortes de pains, y compris notre traditionnelle baguette achetée chez le boulanger du coin de la rue.

De pesticides dans la baguette mais pas seulement...
De pesticides dans la baguette mais pas seulement... © Getty / EyeEm / Eleonora Festari

Sur les 65 échantillons testés par 60 millions de consommateurs, qui vont de la baguette de boulanger à la baguette de grande surface en passant par le pain industriel en sachet, les boules, les meules ou encore le pain sans gluten, on retrouve fréquemment des traces de mycotoxines, des toxines pouvant provoquer vomissement ou anémie, en quantité toutefois inférieure aux seuils réglementaires.

Plus préoccupant : des résidus de pesticides ont également été détectés dans toutes les sortes de pains et notamment dans ceux vendus par les enseignes Leclerc, Carrefour et Auchan.

Certaines des substances retrouvées sont "reconnues comme des perturbateurs endocriniens ou suspectées de l'être" signale 60 Millions de consommateurs. 

Pourquoi trouve-t-on des traces de pesticides dans certains pains et pas dans d'autres ?

pour Patricia Chairopoulos, de 60 millions de consommateurs, "certains pains, notamment des pains de mie, ont autour de cinq résidus" de pesticides par échantillon. "C'est quand même beaucoup. Forcément la farine de blé est exposée au traitement phytosanitaire et il n'est pas forcément étonnant de trouver des résidus de pesticides, mais certains pains sont indemnes - ce qui est surprenant.  On a trouvé des résidus de pesticides dans la moitié de nos 65 références de pain, que ce soit du pain de mie ou du pain boulanger."

Autre constat de cette étude : la présence d'additifs, en quantité "bien plus élevée" pour les pains spéciaux et une présence trop importante également de sel. Et dans ce domaine, selon l'INC ce sont les boulangers traditionnels qui ont la main la plus lourde.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.