Bouteilles plastique
Bouteilles plastique © MaxPPP / Milena Boniek

A l’approche de la COP 21, quelles solutions concrètes pour réduire les émissions de CO2 ? Exemple ce matin avec le recyclage du plastique usagé. En Allemagne, l’usine Veolia basé à Rostock, dans le nord du pays, recycle chaque année un milliard de bouteilles grâce à une technique baptisée ‘Bottle to Bottle’, qui se veut durable. Cyril Sauvageot s’est rendu sur place.

► ► ► DOSSIER | Engagez-vous pour le climat avec France Inter

Pour trier les bouteilles en plastique, les Allemands sont champions du monde. Mais le recyclage de la matière première en usine est une technologie encore en développement. Ulrich Schmidt dirige le site industriel Veolia de Rostock .

L’objectif au bout du compte, c’est de réinjecter le maximum de matière recyclée dans les nouvelles bouteilles.. Au départ, ce n’était que 10 ou 20%.. Aujourd’hui, on tourne plutôt autour de 50%... et nous voulons augmenter encore ce pourcentage

Pour y parvenir, Veolia utilise ici une technique bien particulière : le plastique récupéré est lavé, chauffé et concassé en petits cristaux. Qui sont ensuite revendus aux industriels par sac d’une tonne. Résultat : des circuits plus courts, un plastique de meilleure qualité, et moins d’énergie consommée. C’est ce qu’on appelle le ‘Bottle to Bottle’ . de Veolia Pet-Recycling.

L’un des avantages de ce système, c’est qu’il permet de réduire les émissions de CO2. Si l’on compare 1 kg de plastique obtenu de cette façon, par rapport à 1 kg produit avec du pétrole brut, on économise 2 kg et demi de CO2

Chaque année, 32 000 tonnes de platisque transitent par cette usine. Mais la marge de progression est encore énorme. Il suffirait par exemple d’abandonner le plastique de couleur – plus difficile à recycler – pour gagner en efficacité.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.