Près de 500 citoyens sont invités ce samedi à discuter de la voiture, des camions ou des bus autonome, mais aussi, et très sérieusement, de la voiture volante. Quelles conséquences sur la politique de la ville, sur notre quotidien, sur l'économie ?

Les véhicules autonomes vont changer le profil de nos villes
Les véhicules autonomes vont changer le profil de nos villes © AFP / Stéphane de Sakutin

Ce débat participatif, unique en Europe, est organisé ce samedi dans cinq villes. Car des changements majeurs s'annoncent dans rues. Les véhicules autonomes auront des conséquences sur la politique de la ville, sur notre quotidien et sur l'économie.

Véhicule sans conducteur, individuel ou collectif, robot-taxi, voiture volante. Petit à petit la réalité remplace la science-fiction. Mais sommes-nous  conscients des changements que ces technologies vont générer ? Pour nous, pour la collectivité, pour l'espace public, pour les assureurs, pour les fabricants d'automobile ? 

C'est toute la mobilité qui est concernée et c'est de cela que collectivement 500 citoyens vont débattre dans cinq villes ou agglomérations de France qui se sont portées candidates : La Rochelle, Nice, Saint-Quentin en Yvelines, Rennes et Toulouse. 

Ces citoyens sans aucune connaissance particulière sur le sujet, sont invités à réfléchir à ce que devrait être la politique de la ville demain.

Yves Mathieu, fondateur de Missions publiques, une entreprise d'accompagnement dans le démarches de démocratie participative et de concertation : "Quand on voit les scénarios qui se profilent, on a des futurs extrêmement différents. Ce qu'on va aller chercher comme réponse avec les participants, c'est de savoir ce que eux aimeraient que la société devienne avec les voitures. Le XXe siècle a transformé les villes autour des voitures. Le XXIe peut être l'objet d'une nouvelle transformation des villes."

En effet, suivant que les citoyens décident de s'acheter leur propre voiture autonome ou qu'ils acceptent de partager ces véhicules afin d'en limiter le nombre et d'optimiser leur utilisation, cela va encombrer ou libérer de l'espace. Jusqu'à 70 % de l'espace récupéré en ville. 

Moins de routes, moins de carrefours, les villes demain pourraient réellement changer de visage et d'usages.

► POUR EN SAVOIR PLUS LIRE | Que ferons-nous dans les voitures autonomes ?

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.