Dans un mois, les détecteurs de fumée seront obligatoires dans tous les logements.
Dans un mois, les détecteurs de fumée seront obligatoires dans tous les logements. © PhotoPQR/L'Alsace

Dans un mois, pour éviter les drames liés aux incendies domestiques, tous les logements français devront être équipés d'au moins un détecteur de fumée. Faute de quoi, en cas d'incendie, vous pourriez ne plus être indemnisé par votre compagnie d'assurance.

250.000 incendies domestiques se déclenchent chaque année, soit un toutes les deux minutes. Parfois, les conséquences peuvent être dramatiques. Au ministere de l'Interieur, on évoque les chiffres de 800 morts et 3.000 blessés graves par an.

Pourtant, à un mois de l'entrée en vigueur de la loi, seul un logement sur deux est effectivement equipé d'au moins un détecteur de fumée, pas forcément en état de fonctionner, les utilisateurs ayant souvent enlevé les piles après un ou deux déclenchements d'alarme intempestifs.

Certains détecteurs seraient totalement inefficaces

Par ailleurs, les experts en sécurité incendie estiment que la présence d'un seul détecteur ne serait pas suffisante. CE que confirme, Lionel Paillet, le représentant en Europe d'un fabricant de détecteurs de fumée américain :

La loi marque un début en rendant obligatoire l'installation d'au moins un détecteur. Mais la réalité, c'est que dans beaucoup d'autres pays, c'est au moins un par niveau et un par chambre.

Plus preoccupant, selon l'UFC-Que Choisir, sur les 18 détecteurs de fumée les plus vendus en France, six seraient totalement inefficaces.

► ► ► LIRE | L'enquête de l'UFC-Que Choisir sur la fiabilité des détecteurs

Enfin, sachez que pour équiper votre logement, il faut compter entre 15 et 30 euros par détecteur. Si vous êtes locataire, c'est au propriétaire du logement de prendre en charge l'installation.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.