PARIS (Reuters) - Le parquet de Paris a demandé le placement en détention provisoire des trois suspects arrêtés pour la fuite sur internet d'un exercice du baccalauréat scientifique, a annoncé samedi le bureau du procureur.

Les trois jeunes gens, âgés d'une vingtaine d'années, vont être présentés à un juge d'instruction dans la journée, qui saisira éventuellement un juge des libertés s'il approuve l'idée d'un placement en détention.

Une information judiciaire est ouverte pour fraude aux examens, violation du secret professionnel, vol, recel de vol et abus de confiance.

Thierry Lévêque, édité par Clément Guillou

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.