La naissance des petits pandas au zoo de Beauval a eu lieu cette nuit. Les jumeaux sont bien nés, ils pesaient environ 100 g et l'un d'eux est mort tout de suite.

L'un des jumeaux panda du zoo de Beauval a été placé en couveuse. Le second est mort à la naissance
L'un des jumeaux panda du zoo de Beauval a été placé en couveuse. Le second est mort à la naissance © AFP / Gauillaume Souvant

Les pandas géants sont non seulement un enjeu environnemental (ils étaient encore menacés d'extinction il n'y a pas si longtemps) mais aussi diplomatique pour la Chine. Depuis le VIIe siècle, l'animal est en effet un cadeau précieux, offert d'abord par l'empereur à ses vassaux (afin d'asseoir sa supériorité sur eux) puis par le pays à ses partenaires dans le monde. Le panda est considéré comme un trésor national, et en recevoir un oblige le pays à prendre le plus grand soin de l'animal... Mais aussi de ses relations avec Pékin.Les deux bébés sont nés vers 22h. 22h18 pour l'un et 22h32 pour l'autre. Pour le premier, mis de côté par la maman, Huan Huan, le pronostic vital était engagé, il a été mis en couveuse mais n'a pu être sauvé. Il présentait des difficultés respiratoires.

Le bébé restant et la maman se portent bien. Le nouveau-né resté vivant pèse environ 142 grammes. Il a reçu les premiers soins de l'équipe du zoo.

Le vétérinaire du zoo de Beauval donne les premiers soins au nouveau-né du zoo de Beauval
Le vétérinaire du zoo de Beauval donne les premiers soins au nouveau-né du zoo de Beauval © AFP / AFP

Huan Huan, la mère est âgée 9 ans, et elle vit au zoo de Beauval à Saint-Aignan-sur-Cher dans le centre de la France, avec un mâle depuis janvier 2012. C'est un cadeau de la Chine à la France, sous forme de prêt de 10 ans. Il n'y a pas d'autres pandas géants en France.

Huan Huan avait subi une insémination artificielle au printemps, et c'est la première fois en France qu'un bébé panda est né dans un zoo.

Pour l'instant il restera deux à trois mois loin du public, près de sa mère. Les visiteurs pourront le voir grâce à une caméra.

Officiellement et selon la tradition, ce bébé panda doit avoir deux marraines : la première dame du pays d'origine, la Chine, et celui du pays de naissance, la France donc. Le bébé sera rendu à la Chine une fois sevré dans 3 ou quatre ans. Là, il devrait être réintroduit dans son milieu naturel.

Huan Huan la femelle panda après l'accouchement sur les écrans de contrôle du zoo de Beauval
Huan Huan la femelle panda après l'accouchement sur les écrans de contrôle du zoo de Beauval © AFP / AFP

Les pandas géants sont non seulement un enjeu environnemental (ils étaient encore menacés d'extinction il n'y a pas si longtemps) mais aussi diplomatique pour la Chine. Depuis le VIIe siècle, l'animal est en effet un cadeau précieux, offert d'abord par l'empereur à ses vassaux (afin d'asseoir sa supériorité sur eux) puis par le pays à ses partenaires dans le monde. Le panda est considéré comme un trésor national, et en recevoir un oblige le pays à prendre le plus grand soin de l'animal... Mais aussi de ses relations avec Pékin.

Le développement des pandas
Le développement des pandas © Visactu / Visactu
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.