Didier Sudres en 2005 Indonésie pour Interception
Didier Sudres en 2005 Indonésie pour Interception © Interception

Durant 25 ans, Didier Sudres a été un technicien de reportage. Peut-être que cela ne vous dit pas grand-chose, mais pour nous ça voulait dire tellement.

Didier était un de ces indispensables techniciens sans lesquels les reporters de Radio France ne pourraient pas faire tout ce que vous entendez à l’antenne. Ce sont eux qui tous les jours partent avec nous dans le monde entier, transportant tout le matériel pour établir un direct, enregistrer le bruit du monde, monter avec nous les interviews, nous soutenir, nous pousser, nous énerver aussi dans le cas de Didier, pour qu’on donne le meilleur.

Didier a parcouru le monde entier aux côtés des journalistes de toutes les chaines : Lybie, Israël, Liban, Palestine, Zaïre, Irak, Rwanda, Guerres du Golfe, Yougoslavie, Kossovo, etc. Mais il les a accompagnés aussi pour effectuer ce qu'on appelle "les perm" pour les techniciens, pour nous le tout venant du reportage, moins marrant, mais qui est aussi notre quotidien.

Ecoutez Didier Sudres décrire lui même son travail à Frédéric Barreyre

A 52 ans, il y a quelques mois, Didier était devenu chargé de production. Encore un métier qui -en chapeautant une opération complète- facilite la vie de reporters et des producteurs. Un métier comme il les aimait, avec toujours un coup de "chaud", une poussée d'adrenaline.

Didier est parti et nous tous souhaitons dire à sa compagne et à son fils, que nous ne sommes pas prêts de l'oublier.

Didier Sudre à un match de Foot
Didier Sudre à un match de Foot © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.