Le château de Disneyland
Le château de Disneyland © ©Tim Oram/PHOTOSHOT/MAXPPP / ©Tim Oram/PHOTOSHOT/MAXPPP

Un garçon de cinq ans a été hospitalisé hier soir dans un état grave, après avoir chuté d'un bateau de l'attraction "Pirates des Caraïbes", l'une des plus populaires de Disneyland Paris.

Hier soir on annonçait un pronostic vital engagé pour l'enfant. Ce n'est heureusement plus le cas ce matin, indique la préfecture de Seine-et-Marne. il souffre d'une compression thoracique.

Anne Chazareix, la commissaire de Chessy (Seine-et-Marne) en charge de l'enquête a expliqué que "l'enfant âgé de cinq ans, accompagné de son père, a été déséquilibré lorsque la barque était en train d'arriver à la fin de l'attraction, mais sans encore avoir atteint les quais de débarquement".

Le petit garçon se serait "levé trop tôt", ne respectant pas "les consignes énoncées" par haut-parleur aux passager qui demandent aux visiteurs de rester assis, selon des sources concordantes.

Le garçonnet a alors chuté et s'est retrouvé coincé entre le quai et l'embarcation. L'enfant a pu rapidement être dégagé par son père, des clients et le personnel du parc, qui a immédiatement donné l'alerte.

"Pirates des Caraïbes" est une attraction nautique familiale qui fait circuler des bateaux de petite taille dans un décor inspiré de la saga du fils. Avec 6,5 millions d'entrées par an, elle est l'une des plus visitées du parc.

Les explications de Fanny Lechevestrier

L'attraction est "fermée jusqu'à nouvel ordre" annonce le parc d'attraction qui ne souhaitait pas s'exprimer au micro. Une enquête pour recherche sur les causes de l'accident a été ouverte par le parquet de Meaux. Les résultats définitifs ne seront pas connus avant plusieurs jours. L'accident s'est produit en pleine affluence des vacances de la Toussaint, dans cet immense parc de loisirs, situé à une vingtaine de kilomètres de Paris, et première destination touristique d'Europe. Disneyland Paris a accueilli 265 millions de visiteurs en 20 ans, dont 16 millions en 2012, un record, devant Le Louvre et la Tour Eiffel.
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.