Un double appel à témoins national est lancé sur ce que l'on appelle désormais les "disparus de la Drôme", affaire avec laquelle Nordahl Lelandais est soupçonné d'avoir un lien.

La gendarmerie fait circuler les photos de ces deux personnes : Eric Foray et Nelly Balmain
La gendarmerie fait circuler les photos de ces deux personnes : Eric Foray et Nelly Balmain © Gendarmerie Nationale

Ce sont deux photos, deux portraits d'Eric Foray et Nelly Balmain diffusés massivement par la Direction Générale de la Gendarmerie.  L'un a disparu en 2016 , l'autre en 2011 près de Valence.

Les familles cherchent à savoir si ces disparitions n'auraient pas un lien avec Nordahl Lelandais. 

Déjà mis en examen pour le meurtre de la petite Maëlys De Araujo en Isère et l'assassinat du caporal Arthur Noyer en Savoie, Nordahl Lelandais est à présent soupçonné d'agression sexuelle sur une jeune cousine, des faits sur lesquels il n'a pas encore été interrogé. L'appel à témoins de ces deux familles vient donc se rajouter aux interrogations sur le parcours de Lelandais. 

Les familles d'Eric Foray et Nelly Balmain avaient déjà lancé des appels à témoins à Saint-Jean-en-Royans et à Chatuzange-le-Goubet, des affiches diffusées et collées dans les alentours, mais il n' y a eu aucun témoignage probant.

Le général Jean-Philippe Lecouffe est le patron de la sous-direction police judiciaire de la gendarmerie: "Le contexte médiatique de l'affaire Nordahl Lelandais nous donne l'occasion de relancer ces appels à témoins.  Pour que les gens se reposent des questions, se disent 'mais oui peut être, je ne l'avais pas dit aux enquêteurs sur le coup parce que je ne pensais pas que c'était important'."

Les deux appels à témoins pour Eric Foray et Nelly Balmain
Les deux appels à témoins pour Eric Foray et Nelly Balmain / Gendarmerie Nationale

Les enquêteurs avaient retrouvé le nom d'un Foray dans un carnet de Nordhal lelandais mais c'était un homonyme qui n'avait rien à voir.  Il y a aussi la téléphonie récente  pour croiser le bornage des antennes relais de chaque portable comme dans l'affaire du caporal Arthur Noyer, mais pour l'instant, officiellement, cela n'a rien donné.

"Ce qui est sûr, c'est que dans le dossier d'Eric Foray, il y a un certain nombre d'éléments mais il y a des zones d'ombre que cet appel à témoins nous permettra, on l'espère d'éclairer, et nous redonner des pistes sur lesquelles on pourra travailler", explique le général Lecouffe.

D'autres appels à témoins pourraient être rapidement lancés au niveau national, notamment pour les deux disparus du  fort de Tamié en Savoie lors d'un festival de musique électronique (2011-2012). 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.