l'oms veut une réglementation stricte de la cigarette électronique
l'oms veut une réglementation stricte de la cigarette électronique © reuters

Selon 60 millions de consommateurs, le vapotage entre petit à petit dans l'âge adulte, les fabricants font plus attention à ce qu'ils insufflent dans nos poumons... Et en tout cas on en sait de plus en plus sur le contenu des liquides de recharge.

Par rapport à l'an dernier, où 6 liquides sur 10 n'étaient pas conformes à ce qui était indiqué sur les flacons, aujourd'hui, les étiquettes sont plus fiables et les processus de fabrication mieux maîtrisés. Sur les 30 produits analysés par 60 Millions de consommateurs, un seul ne respecte pas le taux de nicotine annoncé. Mais d'autres ingrédients se révèlent plus problématiques.

Les explications deThomas Laurenceau rédacteur en chef de 60 Millions de consommateurs

31 sec

S E cigarette pour enro en direct

Une norme sur les liquides de recharge des cigarettes électroniques devrait voir le jour dans quelques mois. L'Office national de lutte contre le tabagisme et l'Institut national de la consommation travaillent de concert avec les fabricants et des représentants du million et demi de vapoteurs quotidiens en France. Pour normaliser le dispositif même de l'e-cigarette, il faudra, là, attendre. Au moins un an.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.